Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Portrait : Parcours musical de CharlY Yuka

En 1996, Charly, Salvador et Dez, trois jeunes garçons font une entrée triomphale dans l’univers du showbiz ivoirien. Une année plus tard, leur album qui porte le titre « l’homme est mauvais » est rehaussé par la chanson hommage à lady Diana qu’ils intitulent « Daina ».

Cette chanson devient bien vite un tube, revisitée en boucle dans tout le pays.
Puis, en 2000, les Yuka reviennent sur la scène après un petit temps de silence avec un deuxième opus « Prise de conscience ». Adepte des tubes, leur « histoire d’amour » présent dans l’album fait encore une fois vibrer les mélomanes. Le groupe est même invité pour une tournée en France ; Il décide d’y rester, à la faveur de l’instabilité politique du pays.

Lire aussi : « Annigolo » : 17ans de carrière de Nash, un incroyable spectacle (+images)

Les années passant, le trio s’éloigne peu à peu de son premier amour, mais pour un temps seulement.
En 2014, Bouazo Guy Charles alias Charly Yuka sort un album solo, « Arc-en-ciel », produit et distribué par Dream maker Abidjan dans lequel sont retrouvés les titres clipés « A Bingue go marie garçon » et « ambiance wôyô ».
En 2017, les trois garçons reviennent ensemble sur la scène musicale avec « AMBIANCE AFRICAINE ».

Puis en 2019, soit 5 ans après son album solo, Charly Yuka récidive avec un nouveau single intitulé Abidjan est doux, fruit d’une collaboration avec la sublime Nash. Production de HAUDACE MEDIA PRODUCTION, Abidjan est doux sortira le 1er MARS en numérique sur plusieurs plates formes de téléchargements. Grand promoteur de la diaspora, Bouazo Guy Charles ou Charly s’évertue à promouvoir son art, dans la ville ou il réside le MANS.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,