Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Petit Denis, désillusion autour d’un monstre de la musique

Les années passent et le talent de Petit Denis demeure. L’artiste qui sort des œuvres de moins en moins, continue d’exercer le même effet sur les mélomanes. Depuis le début de sa carrière, il a toujours été parmi les meilleurs. Mais celui-ci est en train de sombrer. Petit Denis, qualités et défauts d’une icône de la musique ivoirienne. Réflexion!

Lire aussi : Petit Denis: Les femmes pour commencer

Petit Denis, le meilleur de sa génération

Malgré le fait qu’il ne soit pas parmi les artistes les plus nantis du pays, il faut reconnaître que Koulaté Dénis est l’un des meilleurs artistes de sa génération. Mais il est rongé par des multiples défauts qui mettent en mal son talent. En effet, depuis le groupe « Poussin Choc » avec les Yodé, Siro et autres, Petit Dénis a toujours été considéré comme le meilleur de sa génération. L’on raconte qu’au sein de ce groupe, Petit Denis était le Lead vocal et Petit Yodé le second.

De nombreux chanteurs Zouglou ont toujours reconnu qu’il était le meilleur. Petit Denis était la meilleure voix à l’époque et tous ses concurrents le reconnaissaient. En plus de la voix, personne n’osait affronter le jeune Koulaté car très fort en improvisation. En interprétation, il demeure imbattable car Denco ne chante pas pareillement une chanson deux fois de suite, même ses propres compositions. Il apporte toujours une touche particulière lorsqu’il joue est en live. Ce qui donne une saveur de plus à ses reprises et interprétations.

Lire aussi : Petit Denis et Mariam à nouveau ensemble!

Il est très créatif et très habile dans le rendu des thèmes traités dans ses chansons, notamment avec un brin d’humour. Raison pour laquelle beaucoup de ses compositions sont de ‘‘bestsellers’’ dans le domaine du Zouglou. Nous citerons en exemple, « Tournois », « Papa Polo », « Insécurité », « L’Homme n’est rien », « Les vrais amis » « Même si elle est comme ça ». Cette qualité de Denis est reconnue par des nombreux professionnels du domaine dont le Dr Olivier Blé. Pour ceux-ci, non seulement Petit Denis est créatif, mais il sait rendre ses textes. Il le fait en général de sorte à ce que l’ivoirien lambda comprenne ce qu’il veut véhiculer comme message. Il rend très bien cela à travers le choix des mots, les phrases, les idées… dans un style propres à lui.

Ce qui tue Petit Denis

L’état d’El Capo de nos jours, ne rassure pas. Pire il inquiète davantage. Car l’artiste bien aimé par les ivoiriens, présente une image pâle de sa personnalité. Très amaigri, Petit Denis est le reflet de son goût poussé pour la drogue. Depuis le début de sa carrière, quand bien même Petit Denis ne touchait pas encore à la drogue, présentait déjà quelques signes révélateurs.

Lire aussi : Petit Denis et Mariam à nouveau ensemble!

A cette époque déjà, il était très dépensier après le partage des gains de spectacles. Il investissait sa part dans l’alcool, la cigarette et autres. Il était difficile à contrôler. Il était devenu le prototype de l’instabilité car difficile pour lui de respecter ses engagements professionnels. Ce défaut lié à sa personne s’est mué en un véritable manque d’organisation autour de sa personne. Ce qui fait du « Capitaine du Zouglou », quelqu’un de très difficile à cerner. Ses collaborations ne font pas long feu. Fadiga Demilano, Oumar De Gnenega, Yannick Rossi…, et même sa compagne Koné Mariam, ont fini par jeter l’éponge.

Enregistrer un album en une seule nuit

Cela impacte négativement sur sa vie et sa carrière, avec entre autres conséquences, son irrégularité sur la scène musicale. Il peut rester 4, 5 et 6 ans voire plus, sans sortir une œuvre. Et quand bien même un producteur réussi à signer un contrat de production avec lui, il faut à ce dernier batailler dur pour pouvoir boucler l’album.

Car difficile de mettre la main sur lui. Raison pour laquelle, il enregistre la majorité de ses œuvres en une soirée. Les albums « Craquement 14 » ou « Flôkô 1 appelle Flôkô 2 » et son dernier avec BLS Production de Blaise LeSeul « El Capo », il les aurait enregistrés en une seule nuit en une prise. N’eut été ses qualités, son talent en improvisation et dans le rendu de ses textes, cela n’aurait pas été possible.

Lire aussi : Petit Denis: Sa fiancée l’a quitté…

El Capo, une star appauvrie par la drogue

Malgré le succès, Petit Denis est fauché. Cela s’explique par sa nature dépensière, doublée d’une certaine inconscience caractérisée qui le ronge. S’il avait eu une vie rangée et une carrière professionnelle saine, Petit Denis ne serait jamais confronté à des problèmes d’argents. Il serait à l’abri du besoin comme DJ Arafat et même plus. Mais hélas!

Accros de la drogue, malgré les cures providentielles à lui offertes par des mécènes de la culture tels que Charles Blé Goudé, Angelo Kabila en Italie ou ailleurs, il n’a pas résisté longtemps. Il a recommencé à sombrer dans les amphétamines des fumoirs obscures de la cité. C’est ce qui tue aujourd’hui l’artiste à petit feu.
Après toutes ces tentatives vaines pour le sortir du labyrinthe de la drogue et autres, l’on se pose la question de savoir: Qui pourra sauvez le soldat El Capo? Wait and see!

Par A. K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,