Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour - Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie vendredi, portés entre autres par des annonces jugées positives de l'Arabie saoudite, le moteur de l'Opep, pour les niveaux de l'offre mondiale.

Vers 03h00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en février, prenait six cents à 53,07 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le prix du baril de Brent, référence européenne, pour livraison en mars, gagnait six cents également, à 56,07 dollars.

Résultat de recherche d'images pour "production du pétrole"

Des déclarations saoudiennes sur une baisse de la production ont encouragé les investisseurs. Ryad est le membre dominant de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et le principal promoteur en son sein d’accords entrés en vigueur début janvier sur une baisse concertée de l’offre entre pays producteurs.

Selon les analystes, les marchés sont également portés par des annonces de la Russie et l’Irak sur une baisse de leur production respective, ainsi que par des prévisions selon lesquelles la demande chinoise de brut va atteindre un niveau record cette année.

Le marché devrait rester volatil à court terme, jugent cependant les analystes. « C’est difficile à prédire », a déclaré Alex Furber, analyste chez CMC Markets à Singapour. D’après lui, la hausse des cours pourrait inciter les producteurs américains de pétrole de schiste à augmenter leur production, ce qui anéantirait l’impact de la baisse initiée par l’Opep.

A la clôture jeudi, le WTI a gagné 76 cents à 53,01 dollars au New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent a avancé de 91 cents à 56,01 dollars sur l’Intercontinental Exchange.

romandie.com