Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Plateau : Un individu en possession de plus de 45 millions ‘’enlevé’’ et jeté sur le bas-côté du pont de Jacqueville (netafrique.net)

Un individu a été retrouvé menotté et ligoté, le mercredi 9 février 2022, aux environs de 1 heure du matin sur le bas-côté du pont de N’djem (Jacqueville). A l’en croire, il a été enlevé au niveau de la Carena au Plateau au moment où il se rendait dans une banque à Marcory pour faire un versement de 45 880 000 francs cfa.

Un quidam a été retrouvé menotté et jeté, le mercredi 9 février 2022, sur le bas côté du pont de N’djem, à Jacqueville. Selon l’individu, il sortait d’un magasin de vente de pagnes où il est employé et chargé de faire les versements d’argent à la banque.

Lire aussi : Le lieu de fabrication des billets de franc CFA situé en France ravagé par un incendie.

Interpellé au niveau de la Carena par deux individus en tenue civile

A l’en croire, la veille mardi 8 février 2022, il a emprunté, aux environs de 14 heures un taxi-compteur au niveau d’Adjamé Roxy pour se rendre à la banque à Marcory pour le versement de la somme de 45 880 000 francs cfa. Toujours selon ses dires, arrivé au niveau de la Carena au Plateau, deux individus en tenue civile se présentant comme des éléments de la police judiciaire lui ont demandé de présenter ses pièces.

Menotté et ligoté avec un ruban adhésif sur la bouche
La suite ? Les deux individus en question l’ont enlevé de force et l’ont fait monter dans un véhicule personnel de marque Toyota. Ensuite, ils se sont rendus à Abobo avec lui où ils ont changé de véhicule en prenant une Hunday Santafe 4×4 de couleur blanche, avant de se promener avec lui toute l’après-midi, menotté et ligoté, avec un ruban adhésif sur la bouche.

« Un de ses bourreaux a refusé qu’il soit jeté dans le fleuve »

Lire aussi : Un joueur professionnel tabasse son chat et se fait avertir par son club !

Toujours selon son récit, les deux individus l’ont finalement déposé sur le pont de N’djem à Jacqueville aux environs de 23 heures 30 minutes sans qu’il ne sache où il se trouve. Il raconte qu’un des ses bourreaux a refusé qu’il soit jeté dans le fleuve.

A l’en croire, la somme de 45.880.000 FCFA et un (01) téléphone iPhone ont été emportés par ces individus. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI