Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

« Plusieurs années après notre rupture, je découvre qu’il a « vendu » mon utérus pour des rituels: Je n’arrive pas à procréer depuis »

« Mon nom est Mirabel. D’origine nigériane, j’ai 36 ans et je suis mariée depuis 5 ans et quelques mois. Il y’a un sérieux problème dans ma maison en ce moment et les choses vont de mal en pis.

Avec mon époux Michael, il est difficile de concevoir un enfant depuis notre mariage. Nous nous sommes rendus dans de nombreuses églises et centres traditionnels pour régler cette difficulté mais jusqu’à présent il n’y a aucun résultat positif. Mon époux est clairement fatigué de cette situation.

Lire aussi : Invité à définir le genre d’Apoutchou voici la réponse de DJ Lewis

Récemment un vieil ami à moi qui vit dans un autre état est venu nous rendre visite. Il m’a proposé une église particulière dans laquelle le pasteur était vraiment fiable disait-il. Effectivement, l’homme de Dieu a mis le doigt sur le véritable problème et a ainsi révélé la cause de mon infertilité.

Il y’a plusieurs années, j’avais un petit ami du nom de Darlington, nous étions étudiants et fous amoureux. C’était un homme aimant, gentleman, agréable. Il avait beaucoup d’argent et me mettait financièrement à l’aise mais chose bizarre il ne m’a jamais permis de connaître ses parents ni un membre de sa famille encore moins le village dont il était originaire.

Après six ans de relation, Darlington et moi nous sommes séparés. Deux ans après notre séparation, je me suis mariée avec Michael mais sans pouvoir jusqu’à présent concevoir un enfant.

Lire aussi : Violente bagarre entre Aya Robert et Lesly 5 Etoiles aux Oscars des blogueurs (+vidéo)

Le pasteur a révélé que Darlington était la cause de mon infertilité. Quand nous étions en couple, il a secrètement utilisé mon utérus pour des rituels visant à l’enrichir. Depuis je le recherche et il est introuvable. Je ne sais pas comment expliquer à mon époux que mon utérus a été utilisé pour des rituels et que c’est la raison pour laquelle je ne peux pas lui donner des enfants.

Je suis totalement confuse et ne sais pas quoi faire ».

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires