Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Polémiques autour de la tournée européenne de Magic Diezel / Hervé Blédé se prononce

Q : Bonjour Herve Blédé Depuis quand êtes-vous dans le showbiz et quels sont les actions que vous avez posées en tant que acteur ?

R : Bonjour Abidjanshow.com, merci de me donner la parole. Je suis dans ce milieu depuis une bonne vingtaine d’années. J’ai été technicien radio, technicien studio et ingénierie son avec feu Marcelin Yacé don’t j’ai été l’assistant. J’ai été manager, je suis toujours producteur de musique et j’ai un label de musique en France. J’essaie tant bien que mal d’apporter ma contribution dans ce milieu de l’industrie musicale.

Lire aussi : Affaire Magic Diezel : Le message d’Amadou Scottie à son jeune frère Chico Lacoste

Q : Quel est votre rôle auprès du groupe Magic Diezel ?

R : Je suis le manager du groupe Magic Diezel, je suis le collaborateur de Chico Lacoste, le manager du groupe.

Q : Nous assistons à une mésentente dans vos rapports avec le promoteur. De quoi il s agit ?

R : C’est une mésentente orchestrée par M. Dao et Yannick Aka, deux personnages peu recommandables dans le milieu ivoirien en France, deux personnages qui ne pensent qu’à se remplir les poches sur le dos des artistes, avec leurs amis de France qui ont en réalité perdu toute crédibilité dans ce milieu ici en France. Dl Organisation représentée par Dao et Yannick Aka a voulu organiser une tournée avec les artistes, lorsque nous avons récupéré Magic Diezel fin septembre, nous avons contacté ces deux individus pour renégocier le contrat qui n’était pas, à notre sens, profitable aux artistes. Chose qu’ils ont signé et cela avant que les artistes ne rentrent à l’ambassade.

Aujourd’hui, ils racontent des âneries avec leur groupe d’amis sur les réseaux et sont dans une phase de dénigrement.

Lire aussi : Polémiques autour de la tournée européenne de Magic Diezel : La vérité sur ce qui oppose les artistes au promoteur

Q : Quels sont essentiellement les termes du contrat qui n’ont pas été respectés ?

R : Dans le contrat, il était question que Dl Organisation s’occupe de l’hébergement des artistes. Au lieu de cela, il les loge chez une des ses petites amies qui a accès à la maison à chaque heure et chaque instant, sans prévenir. La soit-disant résidence est remplie de puces et punaises, insalubre, etc.

Deuxième souci, aucune date n’était signée de façon formelle. Dao et Yannick Aka font venir des artistes en France pour faire dépenser d’autres personnes ; donc, c’est un alibi pour leur sale besogne. Nous ne rentrons pas dans cela seulement même s’ils continuent de nous dénigrer avec ses amis de salon

Nous avons tous les documents que nous sommes prêts à déposer auprès des autorités françaises pour ces individus qui salissent l’image de notre cher pays la Côte d Ivoire car c’est du trafic qu’ils font. Ce monsieur, il n’est en réalité rien ici. Donc il n’intéresse pas les promoteurs véritables de France pour avoir des dates.

Q: Avez-vous eu le temps de trouver une solution afin de résoudre ce conflit ?

R : Depuis le 1er jour, nous avons joué la carte de l’apaisement. Il a commencé à menacé le manager Chico Lacoste depuis Abidjan et ensuite c’est moi qui suis menacé ici à Paris. Actuellement, il y a une plainte pour séquestration à la Police à l’encontre de ce voyou qui se fait appeler Dao L’Argent. Nous, Open Africa, nous travaillons pour le bien-être des artistes. Nous sommes toujours ouverts à une éventuelle négociation.

Lire aussi : Un jeune-homme égorge son père de sang-froid pour une question de terrain

Q : Que demandez vous concrètement aux promoteurs afin de se conformer aux exigences contractuelles ? Quelles sont vos rapports avec Brico Gaullini ?
Les artistes ont-ils rompu leur ancien contrat de production ? Que peuvent retenir en résumé nos lecteurs face a toutes ces annulations de dates qui font le buzz ?

R : Nous lui demandons simplement de respecter ses engagements du contrat et d’arrêter de passer sa vie avec ses amis du salon à dénigrer des honnêtes qui se mettent au service des artistes ici en Europe. Je ne connais pas M.Gaullini et je ne dirai pas un mot sur lui. Ce n’est pas mon rôle. Moi je suis Tour manager Europe, j’ai été contacté pour m’occuper de ce que je sais faire en réalité. Pour le contrat des artistes je ne dirai pas davantage, je crois qu’au moment opportun comme Open Africa le fait si bien, un communiqué sera produit et vous serez informé par voie officielle.

Nous souhaiterons dire aux lecteurs qu’il n’y a pas de feu en la demeure sauf des personnes mal intentionnées qui veulent nuire à la crédibilité des artistes car elles ont été démasquées. Nous on avance dans notre programme. Dao et sa bande ne sont en réalité que des passeurs. Et nous irons devant les autorités compétentes pour régler ce détail. Nous demandons à tous les artistes que notre combat est le leur et à nos fans, que le futur sera meilleur. Dieu nous garde.

Interview réalisée par Queen M

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,