Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Port-Bouët / Vente du stade Seny Fofana : Yapi Abraham à la lutte contre le projet !

Le terrain municipal de la Commune de Port-Bouët appelé affectueusement ‘‘Stade Seny Fofana’’ a été récemment cédé à un groupe d’intérêt pour la construction d’une église à cet endroit.

Lire aussi : Lutte contre le travail des enfants : les recommandations des inspecteurs du travail

Mais bon nombre des habitants de cette commune s’opposent formellement à ce projet? notamment Yapi Abraham, enseignant et spécialiste en marketing du sport. Natif de la commune de Port-Bouët, il a décidé de mener des actions pour sauvegarder ce stade qui porte le nom du fondateur de la première école privée laïque de Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Classement FIFA, Afrique : La Côte d’Ivoire à la dixième place

« Je me bats aux côtés de mes amis pour la conservation du stade Seny Fofana crée dans les années 1970. C’est un patrimoine de la commune et un espace d’utilité publique », nous a-t-il déclaré.

Et à la question de savoir comment il compte concrètement s’y prendre pour espérer parvenir à ses fins, sa réponse ne se fait pas attendre.

Lire aussi : Vacances 201: Shaguy Sharoof et DJ Léo pour un grand show au NPA Live Yopougon

« Nous sommes confiants? étant donné que la propriété juridique du stade n’est pas à la mairie (…) Nous voulons faire la pression jusqu’à ce que les autorités comprennent que perde ce stade-là est désastreux pour la pratique du sport? mais c’est aussi désastreux pour le patrimoine même de la ville. Nous avons donc fait des vidéos qui tournent en boucle sur Facebook. Nous comptons aussi sur une pétition mais nous voulons également saisir la médiature de la république? au cas où la mairie n’arrive pas à régler cette question », ajoute-t-il.

Mais qui est en fait, Yapi Abraham ? Nous y reviendrons…

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,