Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Première apparition publique depuis deux mois d’un opposant ivoirien poursuivi – Voaafrique.com

L’ancien ministre Albert Mabri Toikeusse, une des figures de l’opposition en Côte d’Ivoire, poursuivi par la justice avec d’autres opposants pour « complot contre l’autorité de l’Etat », est réapparu en public dimanche après avoir disparu pendant deux mois.

« Nous aurons à continuer dans l’union, dans la cohésion, tout ce qui peut apporter à la Côte d’Ivoire la paix », a déclaré M. Mabri Toikeusse à la sortie d’une visite à l’ex-président Henri Konan Bédié, leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, principal mouvement d’opposition) et de l’opposition.

Le sort de M. Mabri Toikeusse, ancien ministre qui a rejoint l’opposition avant la présidentielle d’octobre et chef d’un petit parti, l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire, était depuis novembre mystérieux. Certains le disaient en fuite au Ghana voisin.

Il fait partie des principaux dirigeants de l’opposition qui font l’objet depuis le 6 novembre d’enquêtes pour « complot contre l’autorité de l’Etat », « mouvement insurrectionnel », « assassinat » et « actes de terrorisme », après avoir appelé à la « désobéissance civile » avant l’élection, puis soutenu la création d’un Conseil national de transition censé remplacé le pouvoir du président Alassane Ouattara, après le scrutin qu’ils ont boycotté…LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires