Les premiers pas de Donald Trump à l’étranger avec une tournée des lieux saints

Le président des Etats-Unis va faire son premier voyage à l’étranger à la fin du mois de mai. Une tournée prévue pour participer aux sommets du G7 et de l’Otan, mais qui le mènera sur les lieux saints des trois grandes religions monothéistes : l’Arabie saoudite, Israël et le Vatican.

Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

media
Le président américain a annoncé jeudi qu’il irait d’abord en Arabie saoudite, puis en Israël et au Vatican.

La première étape de ce voyage hors des frontières mènera le président Trump en Arabie saoudite pour un sommet des pays musulmans. « Une réunion historique » promet Donald Trump « pour bâtir un nouveau partenariat ».

Etape suivante Israël, et là comme à Riyad, le changement d’administration a été accueilli avec soulagement. Les relations étaient glaciales avec Barack Obama, Donald Trump sera le bienvenu.

La Maison Blanche annonce que le président des Etats-Unis verra Benyamin Netanyahu, mais qu’il a aussi accepté l’invitation de Mahmoud Abbas. Où et quand, les détails ne seront apparemment pas dévoilés. L’objectif est, d’après l’entourage du président, de marquer ainsi le début de son initiative de paix entre Palestiniens et Israéliens.

La dernière étape de cette tournée des lieux saints mènera Donald Trump au Vatican, où le pape François le recevra le 24 mai.

Un sommet du G7 en Sicile et une réunion de l’Otan en Belgique compléteront ces premiers pas du président des Etats-Unis sur la scène internationale.

Rfi.fr