Share, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Présélection Miss Côte d’Ivoire 2016 : Grand Bassam choisit Tano Emmanuela

L’amphithéâtre Vitib de la ville de Grand Bassam a abrité le dimanche 20 mars 2016 dernier, l’étape des présélections régionales du concours national de beauté « Miss Côte d’Ivoire ». En dépit des moments difficiles qu’a connus la première capitale de la Côte d’Ivoire (l’attentat terroriste du dimanche 13 mars 2016), le comité local du Comici a mis les bouchées doubles pour la réussite de la fête de la beauté dans la ville historique de Grand Bassam.
Cette présélection comptant pour la région des Lagunes, a permis à la ville de vivre une ambiance particulièrement aiguillonnée. Grand-Bassam a certes été attristée par cette attaque Djihadiste, mais l’élection Miss Côte d’Ivoire du dimanche 20 mars dernier, a constitué l’événement majeur dont personne ne voulait se le faire raconter. Placé sous la présidence de l’honorable Johnwan Teke Norbert (Député Maire de Bonoua, Bongo commune et sous-préfecture), cette sixième étape a bénéficié des parrainages de M. Hyppolite Ebagnitchie (Directeur General de l’ANARE) et de M. Jean-Louis-Moise Moulot (Vice-président du Conseil General du Sud Comoé). Ce jour-là, l’amphithéâtre Vitib sis à la Zone Franche de ladite ville, a refusé du monde: hommes, femmes et jeunes, tous se sont mis sur leur 31 pour tourner le dos à la peur et à l’horreur, en prenant part à l’élection de l’Ambassadrice de la beauté de cette belle cité balnéaire.
Il est 17h45 lorsque débutent les différentes allocutions et les réclames des annonceurs. Cela devant un public surchauffé qui réclamait l’ouverture des hostilités. Chose faite à 18h30 mns. Tour à tour donc, sur le T dressé à cet effet, les 12 candidates venues de divers horizons pour briguer la couronne de Grand Bassam se sont soumises de bonne grâce au traditionnel rituel des trois passages du concours Miss Côte d’Ivoire (Tenue traditionnelle, tenue pagne et la tenue olympique). Faisant ainsi montre de leur savoir-faire et leurs grâces afin d’obtenir les faveurs du jury présidé par monsieur Adjé Maximin (Acteur de cinéma), sous les hurlements et les encouragements des supporteurs des différentes candidates. Au terme de cette selecte soirée dédiée à la beauté dans l’ancienne capitale ivoirienne, c’est à Mlle Tano Emmanuela, étudiante en Master 1 Audit et contrôle de gestion a l’IVESTP Voltaire de macory qu’est revenu le privilège de porter la couronne régionale. Agée de 23 ans, elle a obtenu 139 points sur 180 pour une moyenne de 7,72 sur 10. Juste derrière la Miss régionale, Mlle Akassou Jessica, 18 ans, élève en Première G1 au collège IRCA de Macory, a occupé le rang de 1 ere Dauphine avec 137 points pour une moyenne de 7,61 sur 10 devant Mlle Akossi Jeanne d’Arc, 22 ans, titulaire d’un BAC Série A et élève à l’Ecole Normale Supérieur d’Abidjan, seconde Dauphine avec 133 points pour une moyenne de 7,38 sur 10.
Un concours de beauté qui s’est avéré très serré. Du fait de la beauté des candidates qui se valaient les unes aux autres, donnant du fil à retordre aux membres du jury. Le volet musical de cette belle soirée a été assuré par la belle Tania Key en remplacement d’O’rentchi qui n’a pu répondu présent. Après Bassam, cap sur l’étape de San-Pedro le week-end prochain chez le président N’Guessan Séverin.
La grande messe de célébration de la reine de la beauté nationale arrive à grands pas à la grande satisfaction du public, des organisateurs et des sponsors amenés par la compagnie téléphonique leader en Cote Ivoire MTN.
Par S.K. à Grand Bassam

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,