Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Présélections Miss CI 2016 : Après 3 ans d’absence, Divo se lance dans la reconquête de la couronne !

 

Depuis 2012, la ville de Divo (région de Lôh-Djiboua) n’avait plus accueilli la caravane des présélections de Miss Côte d’Ivoire. Ce samedi 5 mars, les membres du jury ont eu du mal à choisir le trio final, tant la compétition était rude.

« Toutes les candidates (12 au total, ndlr) sont belles. La décision a été très difficile à prendre. Elles se valaient les unes les autres. Il fallait un vainqueur et nous avons tant bien que mal fait notre choix », a soutenu la présidente du Jury Glazaï Elodie procédant à l’annonce du verdict.

Après une longue délibération, la candidate numéro 6, Bah Dominique (19 ans, étudiante en première année de Marketing-Négociation a été couronnée Miss de la région de Lôh-Djiboua avec 135 points.

Du haut de ses 1,71 m, elle a été préférée à la candidate numéro 10, Monney Audrey (21 ans, 1,74 m) étudiante en deuxième année de Psychologie (129 points) et la candidate numéro 5, Kouassi Laeticia (23 ans, 1,69 m), titulaire d’une Licence en Géographie (128,5 points).

« Je pense qu’elle (Bah Dominique) peut aller loin. Elle peut figurer dans le trio final national. Elle en a les capacités. Les autres filles n’ont pas démérité », s’est réjouie Mme Glazaï.

L’heureuse élue a remporté la prime de 250.000 FCFA de la part du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan, représenté pour l’occasion. Les deux dauphines ont respectivement empoché les sommes de 150.000 FCFA et 100.000 FCFA.

Cet événement a toutefois été marqué par un petit incident hors scène. En effet, la Présidente du comité régional Isabelle Niangne a révélé quelques soucis d’un point de vue organisationnel.

« Durant les présélections, nous avons dû éliminer une fille parce qu’elle n’avait pas l’âge requis. Elle s’était pourtant inscrite et sa mère avait acheté 200 tickets qu’elle a réservés pour les supporteurs. Nous ne savions pas qu’elle n’avait pas l’âge requis. C’est en vérifiant les dossiers que nous nous en sommes rendus compte », a-t-elle soutenu.

En effet, selon les dires de Mme Niangne, la candidate malheureuse dont l’identité n’a pas été révélée n’avait que 17 ans. Alors que la première condition pour participer à ce concours est d’avoir 18 ans, synonyme de majorité.

L’affaire a connu un dénouement heureux. La mère de la candidate malheureuse a été remboursée et des excuses ont été formulées à son endroit.

La prochaine étape des présélections du concours Miss Côte d’Ivoire se déroulera le samedi 12 mars prochain à Yamoussoukro, capitale politique ivoirienne et chef-lieu de la région des Lacs.

Par Joe Midelli à Divo

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,