Le président égyptien al-Sissi en Arabie Saoudite pour détendre les relations

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a entamé ce dimanche 23 avril une visite en Arabie Saoudite où il a été reçu en grande pompe par le roi Salman et les hauts dignitaires du royaume. Cette visite devrait mettre un terme au froid qui s’était installé entre Le Caire et Riyad depuis près d’un an.

media
Le président Abdel Fattah al-Sissi a été reçu par le roi Salman, à Riyad, le 23 avril 2017.

En Egypte, comme en Arabie saoudite, les médias officiels ne tarissent pas d’éloges sur la solidité des relations entre les deux pays. Ils présentent la visite comme « un démenti à tous les malintentionnés qui avaient évoqué une tension entre Le Caire et Riyad ».

La visite doit officiellement renforcer « les relations stratégiques » entre les deux pays, que ce soit dans la lutte contre le terrorisme ou au niveau économique. L’Arabie avait soutenu le président al-Sissi contre les Frères musulmans et avait même décrété la Confrérie « organisation terroriste ». Elle avait aussi accordé à l’Egypte une quinzaine de milliards de dollars d’aide économique et pétrolière.

Mais les relations s’étaient tendues après le soutien de l’Egypte au régime syrien et, surtout, après la contestation populaire et judiciaire d’un accord donnant à l’Arabie Saoudite deux îles de la mer Rouge, administrées par l’Egypte depuis plus d’un demi-siècle. C’est d’ailleurs la crainte que le sort de ces îles ne soit scellé au cours de la visite qui préoccupe l’opposition égyptienne.

Rfi.fr