Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Qui était Ishola, le brigand qui souriait le jour de son exécution ?

Nous sommes dans les années 60 et le Nigeria doit faire face aux activités de l’un des pires gangsters de son histoire : Ishola Oyenusi. Issu d’une famille pauvre qui n’a pu li offrir les bienfaits de l’école, le jeune homme d’alors va s’orienter dans le crime et pendant de nombreuses années, ce choix va lui réussir.

Lire aussi : Shakiro menace le web comédien Zizou : « je vais te montrer que c’est les homosexuels qui gouvernent le monde»

A la tête d’une bande de sept hommes, Ishola écuma toutes les contrées du Nigeria. Ses ‘’exploits’’ allèrent de braqueur de banques, de commerces aux vols de voitures et surtout des meurtres. Il n’hésitait pas, selon les documentations sur lui, à exécuter systématiquement ses victimes.

Sa réputation d’homme invincible aux balles grâces à ses fétiches puissants en rajoutait au mythe qui l’entourait. Mais en 1971, le meurtre d’un policier à qui il vola 28.000 dollars révoltèrent sérieusement les policiers qui, après des opérations d’envergure, le capturèrent. Après un procès au cours duquel il eut droit à un avocat, la sentence fut l’exécution. Fait notable, Ishola, contrairement à ce quoi l’on devrait s’attendre, souriait au moment où l’on le menait au lieu de son exécution.

Lire aussi : Ghana : Les voleurs rendent l’argent volé suite au rituel d’un marabout réputé

Devant les clameurs assassines, il a continué à arboré cet étrange sourire. Croyait-il pouvoir être libéré par un tour mystique ? Toujours est-il que le brigand fut fusillé en compagnie de ses complices. Avant sa mort, il fera toutefois l’aveu de ce choix parce que ses parents n’avant pu le scolariser.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires