Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Qui veut la peau de Pierrette Adams ? (afrik.com 21/01/ 2007)

Pierrette Adams défraie la chronique… judiciaire, en Côte d’Ivoire. Elle a été accusée par un journaliste ivoirien d’avoir commandité son meurtre. Une plainte qui lui a valu d’être interdite de sortie du territoire ivoirien. L’artiste affirme, dans l’entretien qu’elle a accordé à Afrik, que l’interdiction a été levée et donne sa version des faits.

Lire aussi : Un Chef d’État africain suspend le Conseil des ministres et envoie tout son gouvernement balayer les rues

« Elle ne sait pas chanter », colporte la rumeur. « Elle quitte le pays quand ça va mal ! », affirmait certains journalistes ivoiriens lors de son départ en 2002, au début de la crise ivoirienne. Les rapports de la chanteuse Pierrette Adams avec la presse de la Côte d’Ivoire semblent toujours osciller entre amour et désamour. Comme le prouve ces nouveaux démêlés judiciaires avec un de ses représentants, Claude Zahui Dassé, qui ont retardé la sortie de son nouvel album prévue en décembre dernier.

Afrik.com : Pierrette Adams est-elle libre de ses mouvements ? Car selon la presse ivoirienne, vous étiez interdite de sortie du territoire.

Lire aussi : Olouwafèmi Kidjo, elle soigne l’image des produits agroalimentaires africaines.

Pierrette Adams : Je suis sortie officiellement de la Côte d’Ivoire. Il n’y a aucun problème. Mon passeport m’avait été retiré à la suite de la plainte d’un journaliste dénommé Claude Dassé pour tentative de meurtre. Je suis sortie sans problème, il y a eu des auditions et une confrontation.

Pour le procureur général, M. Tchimou, il n’y a aucune preuve pour étayer cette plainte, il a par conséquent estimé qu’il fallait me rendre mon passeport. J’ai une main levée. Il m’a juste demandé de rester à la disposition de la justice. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI