Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Rencontre inoubliable (partie 9) D’abord il m’offre à boire et me demande de le suivre dans la chambre.

Nous avons donc jugé bon de le fêter un week-end au restaurant, puis au bar. Avant que le mois de notre anniversaire n’arrive, déjà deux de mes collègues savaient ce qui se passait entre Doudou et moi. Nous ne pouvions vraiment plus nous cacher. Moi, je voulais désormais que le monde entier sente ce grand amour que je vivais. Mais, heureusement, elles avaient toutes les deux la langue dans la poche.

Lire aussi : Burida: Débarqué par des artistes, la DG toujours à son poste…

Voici trois mois passés que nous sommes enfin au week-end de notre anniversaire. Connaissant son goût prononcé pour les belles montres de marque et aussi son côté esthétique et chic, j’ai tout de suite compris quel présent je devais lui offrir.

Je suis allée dans un magasin lui acheter une montre Swatch, puis dans un autre cadeau, une belle paire de souliers et un jeans que je voulais qu’il porte avec la belle petite chemise que je lui avais déjà offerte et qu’il a promis mettre un jour spécial. J’ai bien emballé le tout et je suis allée les remettre à mon amour.

Je pensais être la seule à faire le geste, mais c’était là mal connaître Doudou. Je n’ai jamais imaginé cela comme cadeau d’anniversaire même dans mes rêves les plus fous. D’abord, il m’offre à boire et me demande de le suivre dans la chambre.

Lire aussi : Les douceurs de minuit : Rencontre inoubliable (partie 8): Je sentis mon soutien-gorge quitter ma poitrine

Ce que je fis, et sur le lit, j’aperçois une belle robe que j’avais remarquée un jour dans une vitrine au cours d’une de nos balades, dans une vitrine et, dessus, des chaussures et des bijoux qui vont avec. Il s’approche de moi et me dis :  » Voilà ce que tu mettras pour la soirée d’aujourd’hui ». Je saute à son cou pour l’embrasser en guise de remerciement. Et je profite de l’occasion pour lui remettre le cadeau que j’ avais prévu pour lui.

Je lui dis: « Finalement, nous sommes très synchro, chéri. J’ai pensé à la même chose que toi. Tiens cet emballage, tu as dedans ce que je veux te voir mettre pour notre soirée avec la belle chemise que tu souhaitais porter à une grande occasion. »
A lui de me répondre : « Je savais que tu allais prévoir un truc spécial aujourd’hui pour moi. Alors, j’ai bien fait de mettre la barre haut. Merci, mon amour. Tu me combles de jour en jour. J’adore tout ce que tu m’as offert. Tu connais vraiment mes goûts. Je t’aime. »

Le temps de discuter, mon Doudou d’amour et moi, il était 18h45 et nous sommes allés nous apprêter. Bien évidemment je suis finalement restée chez lui pour le faire. Chacun était prêt et bien parfumé. Son parfum était très envoûtant ça donnait envie de garder la tête toute une journée voire même une nuit sur lui. Il sentait tellement bon.
De
Il était 20h25 quand nous grimpions dans la voiture. À 21h, nous étions déjà au restaurant. Nous avons dîné et jusque-là, je ne me doutais de rien. Après le dessert au moment de sortir, il me demanda de retirer le bijou qu’il m’avait offert: je n’ai pas compris pourquoi et sur le coup, cela m’a un peu glacée mais je l’ai tout de même fait. Il m’a demandé de le lui remettre, chose que j’ai faite également. Et là, je le voir ouvrir la médaille en cœur de la chaîne, ce que je ne comprenais toujours pas. Il sentit la gêne sur mon visage mais n’y accorde aucune attention.

Lire aussi : Les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (partie7) : Nous sommes ensuite sortis

Après l’avoir ouvert, il en ressort une petite chose qui scintillait. Il se mit à sourire et me demanda.

-Esther, voudrais-tu m’épouser ? Tu es la femme dont j’ai toujours rêvé et je ne veux pour rien au monde te laisser. C’est vrai que cela fait 11 mois qu’on est ensemble et que je trouve trop tard d’ailleurs pour te le demander. Mais c’est parce que j’attendais ce jour spécial, surtout cette date spéciale qui a permis que tu sois au monde, cette date qui a permis que naisse mon âme sœur, pour t’offrir cette bague de fiançailles.

Je versais des larmes en guise de réponse. J’étais tellement émue ! Je n’en revenais pas. Moi qui croyais que j’avais déjà eu le plus beau présent avec cette robe que je voulais tant avoir. Et voilà que Doudou choisit une bague de fiançailles comme cadeau d’anniversaire pour moi !

– Chérie, ça va ? Pourquoi tu pleures ? S’il te plaît dis-moi quelque chose.
– Désolée, bébé. Je suis trop heureuse pour contenir mes larmes. Je ne m’y attendais vraiment pas. Je t’aime, mon amour et je veux aussi passer le reste de mes jours à tes côtés. Oui, je veux être ton épouse.
Et Doudou m’enfila la bague au doigt. On s’est encore embrassés et nous avons pris la route pour le bar le plus hot du coin.
J’étais trop loin dans mes pensées. Je m’imaginais avec un gros ventre portant la grossesse de Doudou Junior. Et sa main sur la mienne me fait revenir de mes pensées.

– Nous sommes arrivés, bébé. Fait-il savoir.
– OK chéri.

(À suivre)

Dyl

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,