Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Rencontre inoubliable (partie3)

Lire aussi : Les douceurs de minuit /Rencontre inoubliable (partie1)

Finalement, j’ai arrêté la télé et je suis allée me coucher. Lui a proposé dormi à même le sol et moi j’ai rétorqué que ce n’était pas utile de se torturer et que je lui faisais confiance.
Alors, il est venu s’étendre près de moi sur le lit me demandant de me blottir dans ses bras. J’ai aussitôt refusé en lui demandant de quel droit je devrais le faire, vu que lui et moi n’étions pas ensemble. J’ai continué en lui disant aussi que je ne voulais pas de cette relation pour ne pas qu’il y ait des médisances à mon sujet au tribunal et aussi pour ne pas que cela arrive aux oreilles de ma patronne. En outre, vu le fait qu’il est mon collaborateur, il ne faudrait pas que cela ait des répercussions dans mon travail.

Lire aussi : les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (Partie 2)

Comme un bon gentleman, il a accepté et m’a laissée, tout en ajoutant : ‘’Je t’aime, c’est pourquoi je te le demande. Et si toi tu penses à toutes ces péripéties, c’est parce qu’au fond, tu ne ressens rien pour moi. ‘’ 😯

Je me suis dit intérieurement : ‘’Si tu savais à quel point tu m’attirais ! Mais j’ai juste peur de tomber dans tes filets. ‘’ Je ne sais par quelle magie je me suis tout de suite endormie. Comme j’en avais pour habitude, je me suis réveillée à 5h45 et j’ai mis la télé en marche pour me distraire un peu. Il y avait dans la chambre un canapé ; je m’y suis installée pour suivre la télé. Je ne sais si c’était la lumière ou le son de la télévision qui l’avait réveillé, mais il m’a rejointe dans le canapé et à commencé à me caresser d’une manière si tendre que je ne pouvais résister. Ce que je ressentais à son toucher était vraiment inexplicable : c’était tellement magique ! Très vite, mes esprits me sont revenus et j’ai sursauté du canapé et me suis retrouvée au balcon pour prendre une clope et dégager mon esprit.

Quand je revenais dans la chambre, il s’était rendormi dans le lit et moi je me suis rassise pour regarder la télé jusqu’à 8h15. C’est alors que j’entendis son ami taper à la porte pour nous demander de nous apprêter pour le retour sur Abidjan. Automatiquement, je rentre dans la douche prendre mon dernier bain pour le départ.
À ma sortie de la douche il était dans la chambre. Je lui demandai alors de quitter la pièce pour que je puisse m’habiller. J’avais juste la serviette nouée à la poitrine. Il fit mine de rien entendre. Je me suis encore répétée en m’asseyant sur le rebord du lit cette fois sans prêter attention à lui. J’ai senti qu’il s’était levé du canapé et pour moi, c’était pour exécuter ma demande. Mais grande fut ma surprise quand je le vis soulever brusquement mes jambes et se mettre à me faire un cunnilingus. 😆

Il était tellement habile que je ne pus résister. Peut-être que s’il avait essayé de me caresser, j’aurai pu résister mais l’adrénaline était déjà si haute que j’ai fini par m’abandonner petit à petit entre ses bras.
Ce que je ne ressentais jamais, je l’avais ressenti à ce moment-là. Je me sentais sur une autre planète. Je croyais avoir dépassé le 7ème ciel. Mais j’étais encore sur terre et cela, pendant 3 minutes. Après s’être arrêté, il me demanda s’il pouvait me pénétrer. Je ne pus répondre tellement ce que je ressentais était si intense ; j’avais même la gorge nouée. Intérieurement, je lui demandai ‘’pourquoi t’arrêtes-tu ? ‘’ 😳

Il n’a même pas attendu que je réponde qu’il me pénétra avec une telle douceur que je me suis agrippée à lui en le serrant contre moi fortement comme si j’allais l’étouffer. J’avais déjà joui une première fois quand il me léchait et là, j’avais perdu le souffle. Je décollais là maintenant pour le 7ème ciel. Arrivée, je ne voulais plus qu’il atterrisse ; c’était tellement bon que j’aurais voulu que son membre viril reste pendant toute cette journée-là en moi. Et je j’avais déjà joui une deuxième fois quand lui aussi venait de prendre son pied. Lorsqu’on eut fini, je me suis dit intérieurement  :
‘’Mais Esther, tu aurais dû accepter depuis hier. Comme ça, on l’aurait fait toute la nuit.’’
C’était si bon, ce que je venais de vivre ! Après, chacun est allé prendre son bain pour regagner la voiture pour notre retour sur Abidjan. (A suivre)

DYL

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,