Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Rencontre inoubliable (partie4)

Lire aussi : Les douceurs de minuit /Rencontre inoubliable (partie1)

Dans la voiture, je ne faisais que ressasser ce qui venait de se passer entre doudou et moi. Je me disais : ‘’Pourquoi avais-je résisté ? Pourquoi ? C’était tellement bon que j’aurais voulu qu’on le fasse toute cette journée’’.
C’était comme si je regrettais déjà le départ. J’ai gardé le silence durant tout le trajet. Assis au volant, Doudou me regardait dans le rétroviseur avec un joli petit sourire dans coin qui me fit fondre de plaisir. J’adorais sa dentition avec ses belles petites dents blanches et ses gencives noires. Je me demandais bien ce qui se passait dans sa tête. Serait-il en train de rire de moi ou pensait-il à la même chose que moi ? Car j’avais une folle envie de l’embrasser et le sentir dans mes reins. Je ne pouvais plus penser à autre chose. Était-ce parce ce que je l’aimais déjà que je le trouvais assez doué ou était-il lui-même un as des sensations fortes ? Comme je le désirais tant ! Tout le trajet il a essayé de me tirer des mots de la bouche mais je n’ai rien pu dire jusqu’à arriver au bas de mon immeuble. J’ai demandé à son ami et à sa chérie de nous accorder 5 minutes. Chose qu’ils ont gentiment accepté.

Lire aussi : les douceurs de minuit / Rencontre inoubliable (Partie 2)

Je louais un appartement dans une commune de la ville d’Abidjan. Voilà 3 escaliers escaladés que nous y sommes. Je me suis changée rapidement en mettant une petite robe sans dessous. Moi-même je ne savais pas si je l’avais fait sciemment ou si c’était mon corps qui s’était entêté à me le faire faire. Bref. Lui était assis sur mon lit et moi adossée à mon placard et je lui ai dit comme ça, sans même le regarder, de peur de succomber :
– Doudou, pour ne pas te le cacher, j’ai vraiment adoré ce qui s’est passé ce matin. Oui, on a tous les deux aimé mais j’aimerais que ça s’arrête là. Je n’aimerais pas que cela se sache nulle part, surtout pas au tribunal. Je ne veux pas entendre un mot là-dessus.
Et à lui de me demander :
– Tu n’as pas aimé ?
– Si, et d’ailleurs beaucoup même. Mais ce n’est pas parce que ça m’a plus que cela doit se répéter. Cela a été la première et ça sera aussi la dernière fois. En plus comme je te l’avais dit tantôt, il ne peut rien exister de ce genre entre toi et moi, vu notre collaboration.

Lire aussi : Rencontre inoubliable (partie3)

Pendant que je parlais ainsi à Doudou, j’avais l’impression qu’il ne m’écoutait plus mais avait le regard figé sur mes lèvres et son esprit ailleurs.
Tout d’un coup, je vois se lever et me plaquer contre le placard en prenant mes lèvres dans les siennes. Là encore, j’échouai une fois de plus, ne pouvant résister. Mon corps n’arrivait pas à suivre le rythme de ma conscience et de ma volonté. Et là, il se mis à me caresser avec tellement de justesse ! comme s’il avait étudié mon corps et le connaissait par cœur. Il avait la main sous ma robe, je commençai à me laisser emporter quand tout d’un coup, on sonna à la porte.
C’est en ce moment que je me suis rendu compte que son amie l’attendait juste en bas pour rentrer. Je lui demandai alors de se calmer et d’aller rejoindre son ami qui l’attendait depuis quand même un bout de temps. Alors, il me lâcha pour aller le rejoindre. (à suivre)

DYL

Share, , Google Plus, Pinterest,