Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Rétro actu 1990 : origine du surnom ‘’Bléssi Tebil’’ attribué aux bananes braisées

Blissi Tébil est un chanteur tradi-moderne bhété de Guibéroua. Excellent danseur, son nom fut malheureusement associé aux bananes braisées, un met très prisé par les Abidjanais. Comment est donc né ce mythe urbain qui, faut-il le dire, a été construit sur du faux selon l’artiste qui s’était confié à des journaux ivoiriens plus tard?

Nous sommes en 1990 et Blissi Tebil qui s’était rendu à la RTI pour les spots de son album ‘’Gaba’’ dont le parrainage devait être assuré par l’opposant Laurent Gbagbo aurait vu cette démarche interdite par Aly Coulibaly, un ex directeur de la RTI.

Lire aussi : Claire Bahi : « je n’ai jamais couché avec Arafat (…) j’ai dormi avec lui »

Pour exprimer son mécontentement, l’artiste aurait entamé une grève de la faim devant la RTI. Toujours selon Blissi Tébil, alors qu’il avait bien bouclé la première journée de grève sans manger ni boire (malgré les conseils d’un médecin selon lesquels il pouvait au moins boire de l’eau), le chanteur a tenu à tenir bon.

Lire aussi : Makosso parie 20 millions FCFA sur la victoire du Cameroun face au Brésil

Grande fut sa surprise de voir un journal titrer qu’au plus fort de la journée, tenaillé par la faim, il aurait été aperçu mangeant de la banane braisée et des arachides. Cette thèse qui n’a jamais été prouvée par qui que ce soit a malheureusement prospérer au point où les bananes braisées ont été surnommées ‘’Blissi Tébil’’.

Blissi Tébil assurera toutefois que cette parenthèse lui aura rendu service car aux Etats-Unis où il s’était rendu en tant que réfugié, les traces de cet épisode ont pu être retrouvées dans les articles de presse de sorte qu’il put bénéficier du traitement lié à ce statut. Près de 30 plus tard, on parle toujours des bananes braisées en évoquant Blissi Tébil.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI