Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

SAFOURA FADIGA, première femme informaticienne en Afrique Subsaharienne et 1ère Femme titulaire d’un BAC C en Côte d’ivoire

Ingénieur Statisticien-Economiste diplômée de l’ENSAE (Paris), et première femme Informaticienne de son pays, Safoura FADIGA a joué un rôle de pionnière tant dans le domaine des NTIC que dans celui de l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire pendant plusieurs décennies.

Safoura FADIGA est la soeur cadette du Contre-Amiral et ancien Ministre Lamine FADIKA, avec qui elle fréquenta le Lycée Classique d’Abidjan. Leur passage au lycée a fortement marqué leurs promotionnaires qui disaient qu’à eux deux ils raflaient tous les prix d’excellence. Safoura FADIKA fut la première ivoirienne à obtenir le BAC MATH-ELEM (BAC C) en 1965.

Lire aussi : Sélection nationale : Wilfried Zaha demande à ne pas être convoqué pour novembre

Le Président Félix Houphouet-Boigny la reçoit alors et lui conseille de revenir en Côte d’Ivoire après ses études.

Elle obtient par la suite une MAITRISE DE MATHEMATIQUES PURES à l’Université de Paris-Jussieu, puis le diplôme d’INGENIEUR STATISTICIEN-ECONOMISTE de l’ENSAE (Paris France).

Safoura FADIGA travaille en qualité d’ingénieur analyste, notamment au sein du Ministère de l’économie et des Finances où elle bouscule l’ordre établi qui voulait que seuls des « expatriés » européens soient capables de diriger et gérer des projets informatiques d’envergure nationale (comptabilisation des écritures du Trésor, paie des fonctionnaires de l’Etat, etc.). Elle devient ainsi, avec deux autres collègues, la première ivoirienne « chef de projet informatique » à l’Office Central de la Mécanographie (actuel SNDI).

Pendant ce temps, Safoura FADIGA intervient à l’ENSEA (Ecole Nationale de Statistique et d’Economie Appliquée) en qualité de PROFESSEUR DE STATISTIQUE MATHEMATIQUE. Là, elle rédige un COURS DE STATISTIQUE MATHEMATIQUE qui fait encore partie des livres de chevet de nombreux étudiants et enseignants de l’Université FHB. Elle obtient en 1978 le Diplôme d’études Supérieures des Techniques d’Organisation du CNAM-IESTO (Conservatoire National des Arts et Métiers-Institut d’Etudes Supérieures des Techniques d’Organisation, Paris)

Lire aussi : Nigeria : Incapable de les nourrir, une mère jette ses enfants de 8 et 5 ans dans un puits

En 1983, Safoura FADIGA est nommée Directrice de l’Institut Supérieur d’Informatique (ISI), l’une des grandes écoles que comporte l’INSET (Institut National Supérieur de l’Enseignement Technique).

En Janvier 1986, Safoura FADIGA quitte l’INSET pour créer sa propre entreprise, la SAFCI-INFORMATIQUE (Société Ivoirienne de Formation, Conseil et Ingénierie), qu’elle va gérer jusqu’en 2007. l’impact de cette entreprise sur le plan national fut très significatif car on lui attribue d’avoir contribué à l’essor de grandes entreprises publiques et privées qui constituent le poumon de l’économie nationale (DGTCP, Groupe SODECI, CIE, PAA, SIR, FDFP, BICICI, ICBM, etc) en leur créant des logiciels de gestion performants, mais aussi en formant leur personnel aux techniques informatiques les plus pointues.

L’entreprise SAFCI-INFORMATIQUE fut accréditée comme partenaire par Microsoft, devenant ainsi Microsoft Certified Solution Provider (MCSP) et Authorized Technical Education Center (ATEC) jusqu’en 2001

Safoura FADIGA continue de se perfectionner et obtient en 1996 le diplôme professionnel MCSE, Microsoft Certified Systems Engineer (Diplôme d’Ingénieur des Systèmes Microsoft) devenant ainsi la 1ère Femme en Afrique Sub-saharienne à obtenir ce diplôme et en 2000 celui de Microsoft Certified Trainer (Formateur Certifié Microsoft).

Lire aussi : Accusée d’avoir trahi le général Makosso, Creol répond par une énigme

De 1994 à 1996, Safoura FADIGA est élue Présidente du GIMI (Groupement de l’Ingénierie, du Management et de l’Informatique), qui regroupe la plupart des entreprises opérant dans ces spécialités en Côte d’Ivoire.

En 2003, Safoura FADIGA lance son logiciel intégré, SYGPME (Système de Gestion des Petites et Moyennes Entreprises), un véritable ERP software (Enterprise Resource Planning) ayant pour vocation de gérer tous les principaux aspects de la gestion d’une entreprise.

En 2004, Safoura FADIGA crée SAFI, une PME semi-industrielle dans le domaine agro-industriel, qui fabrique des produits dérivés du Soja (boisson diététique, Yoghurt, produits cosmétiques, etc.).

De 2001 à 2011, Safoura FADIGA est membre du Conseil Economique et Social, et de 2007 à 2012, membre de la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI).

Source :Elite

VOUS AIMEREZ AUSSI