Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Sénégal 92 – Alain Gouaméné raconte les mésaventures avant le sacre

Le 26 janvier 1992, la Côte d’Ivoire dans un rôle d’outsider, a décroché la coupe d’Afrique des nations au Sénégal, pour la première fois de son histoire. Score final, 11-10 aux tirs au but face au Ghana, après un score nul (0-0) au temps règlementaire. Les Eléphants qui disputaient leur toute première finale, réalisaient un exploit, après notamment une élimination précoce à domicile en 1984. Le chemin vers le sacre a pourtant été semé d’embuches. Après un brillant parcours en qualifications (1er de groupe avec 5 victoires et 1 défaite), la sélection a passé une partie de sa préparation au Portugal.

Lire aussi : Daljinder Kaur, elle a eu son premier enfant a 70 ans

Mais au pays de Salazar, elle était confrontée à des problèmes d’intendance et de disponibilité de terrain d’entraînement. Alain Gouaméné se souvient que ses coéquipiers et lui, s’entraînaient sur la pelouse de leur hôtel où la plage. Ce n’était pas le seul problème auquel était confronté la sélection. Certains membres du gouvernement militaient pour remplacer Yeo Martial, sélectionneur de l’équipe nationale à l’époque, par Philippe Troussier. Mais les joueurs se sont littéralement opposés à cette décision. « On avait commencé avec Martial, on voulait continuer avec lui », a ajouté Gouaméné.

Lire aussi : Barry- Cet entrepreneur américain est marié à 5 femmes et a 23 enfants

Un parcours sans faute ! C’est avec la rage au ventre que les Eléphants ont rallié : « Tu vas à la CAN, pour un Ivoirien, c’est pour la gagner, « , disait le portier ivoirien. Première de sa poule, la Selephanto a écarté de son chemin la Zambie (1-0) puis le Cameroun (0-0, 3-1 tab) pour se hisser en finale.  » on était cramés, c’était la finale de la peur, je me souviens d’un match fermé, sans beaucoup d’occasions. Il faisait très chaud. Le stade était majoritairement pour le Ghana « , a poursuivi Gouaméné. Alors que le Ghana était attendu, c’est donc la Côte d’Ivoire qui a inscrit son nom dans le livre des vainqueurs de la compétition. Gouaméné lui, a terminé le tournoi (5 matches) sans encaisser le moindre but dans le jeu.

Joe Midelli

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires