Share, , Google Plus, Pinterest,

Posted in:

Showbiz : Paul Nwokocha et Agatha Moses expliquent leur calvaire

Mais comment une telle déconvenue est-elle arrivée ? Selon les deux chantres nigérians, c’est en mars 2017 qu’ils ont été approchés par les organisateurs pour deux concerts à Abidjan, les 19 et 21 mai, soit un concert VIP à Cocody et un méga concert à Yopougon Bae. Toujours selon les artistes, Nwokocha devait toucher 1.650. 000 F CFA soit 900 mille nairas et 1.300.000 F CFA soit 700 mille nairas pour Agatha Moses. Conformément à ces clauses, les billets d’avion et une partie des cachets soldés, soit 370.000 F CFA (200 mille nairas) pour Nwokocha et 630.000 F CFA (340 mille nairas) pour Agatha Moses.

Lire aussi : Ivoirienne menacée de mort au Koweit : Fernand Dédeh mène le combat

C’est sur la base de ces contrats que les deux artistes débarquent à Abidjan le 18 mai 2017. Tout se passe bien pour le concert VIP du 19 mai, malgré le maigre public estimé à environ 30 personnes. Mais alors que le rendez-vous est pris cette fois pour le 21 mai 2017 au stade de Yopougon- Bae, coup de théâtre. Les artistes attendent indéfiniment à l’hôtel. Ils tentent alors de joindre les promoteurs qui sont Henri S., Rodrigue K. et Esther E. qui curieusement ont fermé leurs téléphones portables. « Et depuis ce moment-là, nous avons compris que les organisateurs ont mis les voiles. Ils nous ont abandonnés dans cet hôtel » Nous a confié Paul Nwokocha complétement abattu.

KOKOA S (stagiaire)

Share, , Google Plus, Pinterest,