«Shutdown»: les discussions achoppent, la paralysie se poursuit

Plusieurs centaines de milliers de fonctionnaires américains vont rester chez eux ce lundi matin. Démocrates et républicains ont été incapables de se mettre d’accord sur un nouveau budget fédéral dimanche malgré des négociations qui ont duré tard dans la soirée.  Un vote initialement prévu dans la nuit pour mettre un terme au « shutdown » a été reporté à lundi midi heure de Washington.

Avec notre correspondante à New YorkMarie Bourreau

media
Ce week-end, le «shutdown» a surtout perturbé l’activité touristique aux Etats-Unis. Le début de semaine sera marqué par des conséquences plus concrètes dans le quotidien des Américains.

Toute la journée de dimanche, les leaders modérés des camps démocrate et républicain au Sénat ont tenté de trouver un compromis pour mettre un terme au « shutdown » du gouvernement fédéral qui dure maintenant depuis trois jours et qui met des centaines de milliers de fonctionnaires américains au chômage technique.

Les républicains avaient même semblé faire un pas en avant en proposant aux démocrates un prolongement pour trois semaines du budget fédéral contre la promesse de rouvrir les négociations sur la situation des « dreamers ». Le camp démocrate fait de la régularisation de ces immigrants arrivés mineurs aux Etats-Unis un préalable à tout vote pour un nouveau budget.

Report des discussions

Mais alors qu’un vote au petit matin se profilait, les démocrates ont fait savoir qu’ils souhaitaient le reporter au lendemain. Chaque camp se rejette la responsabilité de cette paralysie de l’Etat et compte bien faire payer le camp adverse lors des élections de mi-mandat en novembre 2018.

La Maison Blanche pourra donc continuer à diffuser pour au moins quelques heures son nouveau message d’accueil : « Nous nous excusons de ne pas pouvoir prendre votre appel en raison de l’obstruction des démocrates. »

Rfi.fr