Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Sikensi : un élève de 4ème mis aux arrêts pour avoir giflé son éducatrice enceinte

La crise de l’école ivoirienne ne semble du tout sur une pente appréciable ; chaque jour qui passe est chargé de son lot d’inconduites. Après les journées tumultueuses des violences liées aux congés anticipés en décembre dernier, l’indiscipline s’est encore manifestée à Sikensi, précisément à Gomon, une localité située à 16 kilomètres du chef-lieu de département.

Lire aussi : Sénégal : il réussit à se construire une belle maison en cambriolant 27 maisons

Un élève de quatrième au collège moderne de Gomon aurait giflé son éducatrice pourtant dans l’exercice de ses fonctions. Selon l’information de l’agence ivoirienne de presse, ce 10 mars 2022, l’élève aurait été prié de se ‘’fourrer’’ (ndlr enfoncer le bout de la chemise dans le pantalon pour plus d’élégance) ; cette injonction qui était pourtant une disposition règlementaire de l’école ne va pas plaire à l’élève qui portera un claque à son éducatrice, une femme enceinte de 8 mois comme précise l’AIP.

Lire aussi : Faire la paix avec Makosso ? Apoutchou répond : ‘’…pour faire la paix il faut être en guerre…’’

Suite à cet acte délictueux, le personnel administratif a débraillé pour marquer sa solidarité à l’éducatrice qui a été conduite dans un centre de santé pour un suivi. Quant au fougueux élève, il a été mis aux arrêts par les éléments de la brigade de la gendarmerie de Sikensi.

Le gouvernement ivoirien qui a procédé depuis le 19 juillet 2021 au lancement des états généraux de l’éducation nationale devrait, dans ses résolutions, tenir compte de la question de la violence en milieu scolaire qui devient une vraie catastrophe.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI