Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Six régions où la femme est autorisée à appartenir à plusieurs hommes …

La polyandrie (polygamie féminine) désigne, chez l’humain, le système dans lequel une femme est mariée simultanément à plusieurs époux. Cette tradition qui date de l’antiquité et du moyen âge existe encore aujourd’hui.

Zoom sur quelques pays où la femme est autorisée à appartenir à plusieurs hommes.

Lire aussi : Première journée de Abidjan-Music Fitness (4) à Cocody

1. Népal (Chine)

Au Tibet, la polyandrie se présente comme une forme de polyandrie fraternelle. Quatre frères prennent une même épouse et vivent sous le même toit. Si les arrangements pour conclure de tels mariages ne sont pas aussi précoces ni formels qu’auparavant, il est rare que les futurs époux se marient sans le consentement de leurs parents. La polygynie est également pratiquée en certaines circonstances. La polygynie est la forme de mariage adoptée lorsqu’une famille n’a que des filles. Dans ce cas, l’aînée prendra un époux, ou magpa, qui viendra s’installer sur la propriété familiale pour y travailler et procréer. Les soeurs qui ne prendront pas mari deviendront les épouses du magpa et collaboreront aux tâches familiales.

2. Paraguay

 

Au Paraguay, environ 60% des enfants nés dans la tribu Ache ont un ou deux pères secondaires. La polyandrie est aussi avantageuse pour les enfants, puisque ceux-ci ont plusieurs pères qui leur apportent des ressources.

Lire aussi : Après 47ans de mariage, ils décèdent la même minute

3. Moso (Chine)

En dehors de la tribu népalaise qui admet la polyandrie, chez les Moso, en Chine, les femmes vivent leur vie sexuelle de façon très libérée, ce qui leur a valu un tourisme sulfureux. La polyandrie y est pratiquée depuis au moins 33 siècles, Les enfants appartiennent au clan de la mère. Cette pratique tend à se raréfier cependant depuis 1960.

4. Venezuela

Au Venezuela, dans la tribu de Bari, plusieurs enfants survivent de familles monogames.

5. L’Inde

Lire aussi : Et pourtant on s’aimait…. (partie 10)

A Jaunsar-Bawar, Uttarakhand, la polyandrie est monnaie courante. Elle l’est aussi à Kinnaur, une partie de l’Himachal en Inde. Toujours en Inde, au sud, la polyandrie est également une habitude chez les Todas des Nilgiris et les Nanjanad Vellala de Travancore. Il est un fait, ces pratiques ont disparu dans la plupart de ces tribus. Néanmoins, elles continuent encore dans la région de Jaunsar-Bawar au Nord de l’inde.

6 – L’Amérique du Sud

Les Bororos sont un peuple aborigène du Brésil. Ils occupent l’État du Mato Grosso et sont polyandriques.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires