Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Skelly Inhumé dans l’indifférence totale – Des ivoiriens dénoncent le manque de solidarité des artistes

Depuis le samedi 11 septembre dernier l’artiste Skelly repose à jamais au cimetière de son village de Konankankro, c’est à Bouaké. Le chanteur qui faisait danser et donnait de la joie aux Ivoiriens a été porté en terre dans l’indifférence totale, sans la présence massive de ses pairs artistes, ni des médias nationaux pour lesquels il s’était toujours rendu disponible.

Sans exagérer, on avancerait que les obsèques de Skelly ont été boudées par les chanteurs de sa génération qui ont simplement opté pour d’autres rendez-vous que d’être aux côtés de la famille de l’artiste.

Lire aussi : Au sommet de sa gloire, John Kyffyz a voulu tout abandonner pour la mécanique…

A Bouaké où ont eu lieu les funérailles, seuls ses proches amis, ainsi qu’un petit nombre de chanteurs venus d’Abidjan ont pu accompagner la dépouille de « l’oiseau rare » à sa dernière demeure.

Cette absence remarquée de ses amis artistes d’Abidjan a profondément peiné la famille Taregue et des Ivoiriens qui n’ont pas manqué de dénoncer le manque de solidarité des ivoiriens.

Lire aussi : Inceste/ Nigeria: une Béninoise donne naissance à 3 enfants pour son fils biologique (afrikmag)

Certains chanteurs ont justifié leur absence par le simple fait que les obsèques de Skelly ont coïncidé avec le Femua 13. D’autres ont évoqué leur voyage à l’extérieur du pays. De toute évidence, on retient que le fils d’Abla Pokou a été inhumé dans l’indifférence totale sans la présence de ceux qui l’ont connu et avec qui il avait aussi partagé de bons moments.

Sa famille souhaiterait donc que les artistes de Côte d’Ivoire notamment ceux vivant à Abidjan, organisent une soirée d’hommage à leur collègue disparu. Espérons que ce vœu sera accompli dans les jours à venir.

Maxwell T

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires