Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Tontines sexuelles et autres actes immoraux chez la jeunesse ivoirienne : Kandia Camara situe les responsabilités

La dépravation des mœurs va grandissante ces dernières années. L’on assiste aujourd’hui à des faits de société ignobles attrayant au sexe qui palissent l’image de la jeunesse et de l’école ivoirienne : Tontines sexuelles, prise et partage de drogue, pour ne citer que ceux-ci.

Face à cette gangrène, la ministre ivoirienne de l’éducation nationale Kandia Camara a situé les responsabilités de chacun dans cette affaire.

Comme les doigts d’une main, chacun doit apporter une pierre à l’éradication de la dépravation sexuelle qui fait rage dans l’école ivoirienne.

Lire aussi : Lutte contre le franc CFA: L’artiste Richard Bona annule son concert à Abidjan et s’explique…

« Nous en appelons à la responsabilité des parents d’élèves en ce qui concerne l’éducation de leurs enfants. Nous nous chargeons de la formation ; mais l’éducation est l’affaire de tous, parents et enseignants », a expliqué la Ministre.

Si les parents ont un grand rôle à jouer dans l’éducation de leur enfant en donnant le bon ton à la maison, pour la politicienne, les enseignants doivent aussi jouer leur partition qui est d’éduquer en plus de former.

Ainsi, l’on parviendra surement à venir à bout de ces fléaux, car l’avenir c’est la jeunesse.

Carole G

Commentaires

Commentaires