Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Congo/ La mode aux produits vétérinaires pour avoir des rondeurs

La course aux formes voluptueuses a pris des allures disproportionnées en Afrique et dans le monde. S’il est vrai que la femme africaine est naturellement dotée de formes généreuses, certaines plus fines sont prêtes à tout pour des courbes renversantes. Chirurgies, comprimés, sirops, pommades, gélules, tout y passe, sans se soucier de la santé.

En République Démocratique du Congo, la forte corpulence est signe de beauté.

Lire aussi : Affaire Arafat, Josey et Serey Dié : la “Mise au point” des proches du footballeur

Pour atteindre cette perfection physique, une pratique devient de plus en plus courante a Kinshasa: La prise de produits hormonaux pharmaceutiques vétérinaires destinés à l’engraissage du bétail avant l’abattage.L’un d’entre eux, le Durabolin est le plus célèbre.

Lire aussi : All African Music Awards (AFRIMA) : La Côte d’Ivoire représentée par Arafat DJ dans la catégorie « meilleur DJ »

Vendu en pharmacie, ces produits n’ont pour l’instant causé aucun dégât sur la santé des utilisatrices mais certains professionnels de la santé s’accordent à dire que de gros risques se profilent à l’horizon, notamment sur l’équilibre hormonal de la femme. La sonnette d’alarme doit être cependant lancée pour contrer ce phénomène « Bobaraba » qui tend a dénaturer la femme.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,