Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

École de Police : Un gros scandale dévoilé ; des policiers sous l’épée de Damoclès…

L’affaire fait grand bruit sur la toile et dans la cité. Une pratique diabolique dont était victime des élèves policiers au sein de l’école nationale de la police ivoirienne, vient d’être démasquée. Et elle été divulguée dans la presse sous la plume d’un confrère du site « Connexionivoirienne.net ».

En effet, selon les informations rapportées, cette pratique lugubre était un calvaire que subissaient des élèves policiers de la part de l’un de leurs encadreurs en particulier.

Lire aussi : Détournement de 50 millions de dollars, le fils du Président Sassou Nguesso cité

« Le Sergent-chef Boka Hermann, en service à la cuisine de l’école, soumettait sous la contrainte les élèves à des actes de sodomie qu’il prenait plaisir à filmer. A défaut, il se masturbe. Sa tactique consistait à accuser ses victimes de vol dans la cuisine puis de les entraîner finalement vers un coin pour passer à l’acte ». A rapporté le confrère dans sa publication.

Ayant pris plaisir à cette pratique diabolique, « Le Loup de la bergerie policière » ne s’est jamais inquiété de ses actes, jusqu’à la nuit du lundi 05 août 2019 dernier.

En effet, les responsables de l’école nationale de police ont eu vent de la rumeur sur ce sort que subiraient des élèves. Cela, après avoir constaté que plusieurs d’entre eux étaient très souvent malades pour des raisons inconnues.

Lire aussi : Mariage religieux de Soum Bill : il réitère son amour à Sarah en chanson (+vidéo)

Pour prendre le « Loup » en flagrant délit, un guet-apens a été mis sur pied par des formateurs et des élèves. La nuit était son moment de prédilection pour sa sale besogne. Il sera pris la main dans le sac, dans la nuit du lundi 05 août dernier aux environs de 23heures alors qu’il essayait d’introduire son sexe dans la bouche d’un élève policier sous la contrainte. Des preuves matérielles de l’acte qu’essayait de poser le Sergent Boka auraient été enregistrées.

Selon d’autres rumeurs, ce dernier appréhendé ne serait pas seul car il aurait d’autres complices avec lui. Une enquête serait donc ouverte et l’épée de Damoclès plane donc à cet effet sur la tête d’autres policiers.

Lire aussi : Perte de l’appareil du Dj des Kiff no Beat : aucune répercussion sur le concert

Pour l’instant, l’information aurait été portée devant la haute hiérarchie policière.

Cette information qui circule depuis quelques heures sur les réseaux sociaux, entache gravement l’image de cette école en charge des agents du maintien de l’ordre public et de répression des infractions en Côte d’Ivoire.

Par A.K


VOUS AIMEREZ AUSSI


Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,