Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Abatta Village: Plusieurs clients d’un gbêlêdrome trouvent la mort

Une dizaine de morts a été signalée hier dans le village d’Abatta situé entre les communes de Cocody et de Bingerville. Selon des témoins rencontrés sur les lieux, l’hôpital du village est quadrillé depuis hier nuit par des forces de l’ordre avec la présence des pompiers et autres agents de santé.

Lire aussi : Témoignage de Jean-Roger de « Zouglou Makers » sur Les Garagistes avant la célébration de leur 25ans de carrière.

Cela, suite à des décès en cascade d’une dizaine de personnes. Et l’on parle d’empoisonnement. Selon des informations recueillies auprès d’un témoin en présence de la police cette nuit, les faits se seraient produits suite au passage des victimes dans un cabaret communément appelé « Gbêlêdrome ».

Lire aussi : Marie Christine Beugré ambassadrice d’un projet humanitaire au Gabon

Le témoin qui se considère lui aussi comme une victime, mais une chanceuse pour l’instant, a affirmé qu’ils étaient assis dans le cadre en question en train de boire, lorsqu’un inconnu s’est introduit dans le local, déversant non loin d’eux le contenu d’une bassine, un liquide ressemblant à de l’eau.

Lire aussi : Crystal Palace augmente le prix de Wilfried Zaha

 Mais personne n’avait fait attention à cela. C’est suite au constat du malheur qui frappe tous ceux qui étaient présents en lieu ce jour-là, que le témoin survivant a commencé à faire le rapprochement. Ce serait donc le quidam qui aurait, par cet acte posé, empoisonné tous les occupants du cabaret en question.

Et tous ceux qui étaient présents ce jour-là et qui sont heureusement encore vivants, se sont rendus illico presto à l’hôpital du village.

Mais ce témoignage de ce témoin n’est pour l’instant qu’une hypothèse en étude. Tenant compte de tous les témoignages récoltés, les enquêtes se poursuivent donc pour déceler les causes réelles de ces décès en cascade dans le village d’Abatta qui reste depuis hier nuit (mardi 2 juillet 2019) sous haute surveillance.

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,