Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Protection civile / Comment se parer efficacement pendant la saison pluvieuse ?

Ça y est… La saison des pluies a déjà pointé le bout du nez. Si cette période est nécessaire pour la fortification et la bonne croissance des cultures, au verso, elle comporte son lot de dégâts. Voies et canalisations bouchées, embouteillages monstres, inondations, bref une vraie galère. Quelques astuces pour vivre au mieux cette période assez redoutable.

Lire aussi : Culture / Le musée mobile en route pour DAK’ART: La découverte de la liberté et de la beauté de l’Afrique

Saisons pluvieuses riment avec fraîcheur intense, c’est connu. Il faut donc veiller à se vêtir chaudement, sinon bonjour les maladies (grippes, pneumonies, rhumes de foin, douleurs articulaires). Exit les vêtements légers, très ouverts, fluides, on s’efforcera plutôt de se pencher sur les sweats, bombers, imperméables (seulement si nécessaire).
Niveau chaussures, pour les femmes, on évitera d’abîmer nos beaux escarpins, nos ballerines en cuir ou en matières sensibles aux grosses pluies ; on ressortira plutôt du placard nos paires de tennis, véritables alliées pour ce temps, ou des sandales ouvertes en caoutchouc qui tiendront le coup.
Le must have: le parapluie, il peut aussi apparaître comme un véritable accessoire de mode quand on sait le choisir.
Mais outre le côté esthétique de la chose, il faut que la qualité y soit, sinon au moindre coup de vent, on se retrouve trempé (e) et le parapluie démonté à la main. L’idéal est d’en disposer de deux ou trois, au cas où.

Lire aussi : Scandale des voitures neuves sans dédouanement : Molare se prononce

Section hygiène et santé, il faut savoir que les bactéries dans cette période se multiplient. Les cafards et mouches, principaux vecteurs de maladies, en raison de l’humidité ambiante, pullulent dans les maisons et sont susceptibles de favoriser une intoxication alimentaire ; par conséquent, il faut régulièrement se laver les mains et laver méticuleusement les fruits et légumes, achetés aux abords des routes, avant de les consommer.

Nous sommes déjà plus ou moins informés de ces diverses recommandations, mais ne dit on pas que la répétition est pédagogique ? Alors profitons-en, c’est cadeau. PS: Pour les personnes souffrant de rhinites allergiques ou rhumes de foin (rhumes saisonniers) , n’hésitez pas à abuser des anti-allergies en pharmacie et des traitements alternatifs tels que la vitamine C, excellent anti-oxydant, la vitamine B5 et les Omega 3. Il y va de votre santé. Tous aux abris !!!

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,