Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un bâtiment du lycée de Duekoué en fumée du fait des gnanboros de la ville

Le bâtiment administratif de Duekoué, abritant tous les dossiers des élèves et la mémoire de cet unique lycée public du département, est en flammes depuis ce matin. En cause, des mécaniciens de la ville y ont mis le feu. Raison invoquée par les pyromanes : ils ont agi en représailles des actes de casse occasionnés sur leur matériel par les élèves en grève la semaine dernière.

Lire aussi : Eléphants : Serge Aurier au secours de Wilfried Zaha

En clair, à l’occasion de cette grève des enseignants à laquelle les élèves auraient pris part, des véhicules appartenant à des mécaniciens de la ville auraient vu leurs vitres voler en éclats.

C’est la consternation dans la capitale du Guemon où l’année scolaire est compromise pour de nombreux élèves, en plus du climat de psychose que cette situation occasionné.

Philippe Demanois

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,