Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Université : une marche des étudiants pour mettre fin à la grève illimitée

Depuis plus d’un mois, c’est-à-dire le 5 octobre 2018, une grève illimitée a été lancée par la CNEC (Coordination Nationale des Enseignant-Chercheurs et Chercheurs de Côte d’Ivoire), pour cause : le non-paiement des arriérés des heures supplémentaires effectuées par ces enseignants et chercheurs.

Lire aussi : Grève illimitée : Les enseignants chercheurs et chercheurs de l’université de Cocody sommés de reprendre les cours ce Jeudi

A cet effet, une assemblée générale a été organisée par le collège des étudiants délégués de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. Ordre du jour, les conséquences de cette grève qui dure depuis plus d’un mois maintenant et qui risque, avec le risque d’une année blanche qui se profile à l’horizon, un mouroir, un « suicide intellectuel collectif des étudiants ».

Aussi, les délégués ont-ils d’engager le dialogue avec les parties pouvant faciliter la résolution du conflit : les institutions de la République, notamment, la Chambre des Rois et chefs traditionnels, l’Assemblée nationale, la Médiature de la république, la Primature, le ministère de l’Enseignement supérieur et la Présidence, pour une médiation pouvant aboutir à une conciliation entre les parties en conflit.

Lire aussi : Après l’université de Cocody, les enseignants-chercheurs de l’ENS en grève illimitée

Les étudiants espèrent une reprise des cours rapide, projetant une marche pacifique ce Lundi 22 Octobre 2018 pour se faire entendre.

D’un autre côté, le Président de l’Université monsieur Karamoko Abou a expliqué à l’AFP n’avoir jamais rompu le dialogue avec la CNEC, affirmant avoir « résorbé le problème et payé la totalité des sommes dues à ce jour », ce qui est contesté par la CNEC.

Dylaurette YOUKOU

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,