Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Après les députés du Vox populi, voici le Parlement de la CEDEAO qui recadre le nouveau PAN ivoirien

Élu depuis le 7 Mars 2019 à la majorité absolue avec 96,83 % des votes à la tête de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, monsieur Amadou Soumahoro, député de Séguéla, semble né pas être à l’aise dans ses habits de nouveau PAN.

Le 6 mai déjà, de la séance en plénière convoquée par lui pour l’élection des membres de son bureau a été boycottée par les autres députés. pour cause de son refus de remettre cette séance et aussi surtout à cause du « non-respect des textes » stipulant que « le bureau devait être impérativement représentatif de la configuration politique réelle de notre institution » comme annoncé par la porte-parole du Vox Populi, l’honorable Yasmina Ouegnin.

Lire aussi : Travail des enfants : Le CNS veut placer la communication au cœur de la lutte

Après cette épreuve, les choses ne vont pas s’arrêter là pour le nouveau PAN. Son désir de remplacement des deux députés ivoiriens au Parlement de la CEDEAO à savoir les députés Salé Poli et Touré Yah a été purement et simplement rejeté.

En effet, le président de l’Assemblée Nationale de la CEDEAO, l’honorable Moustapha Cissé, a fait comprendre que selon la loi qui régit par cette institution, seul la mort ou la démission d’un député peut lui retirer la place qu’il occupe au sein du parlement de celle-ci.

Lire aussi : Manou Gallo : Splendeur et sensation à Jazz (Ouaga)

Ainsi à travers un arrêté, il a fait comprendre que tant que ces deux députés officient au Parlement ivoirien, ils ne peuvent en aucun cas être démis de leurs fonctions en qualité de députés à la CEDEAO. De plus, ceux-ci ont été élus pour une durée de 4 ans et ce n’est qu’à l’échéance de leurs mandats qu’ils pourraient rendre leurs tabliers. Il a aussi signifié que les raisons évoquées par le PAN ivoirien étaient peu justificatives donc non-valables.

Encore un autre échec que vient d’endosser le PAN ivoirien.

Dylaurette YOUKOU

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,