Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Côte d’Ivoire / Accidents, infractions : le gouvernement prend de grandes mesures pour la sécurité routière

Témoin de l’indiscipline qui règne sur les routes ivoiriennes et de nombreux accidents de la circulation qui endeuillent des familles, le gouvernement ivoirien a décidé de sévir. Au titre du ministère des Transports en liaison avec les ministères concernés, le Conseil des ministres de ce mercredi 6 février 2019 a adopté la mise en place d’un système intelligent de la gestion de la circulation routière.

Selon le porte-parole du gouvernement, Sidy Tiémoko Touré, cette initiative est une « solution technologique qui vise à améliorer la sécurité routière et équiper l’administration d’outils performants en matière de maitrise de la mobilité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire nationale ».

Lire aussi : Josey, Claire Bahi, Safarel Obiang, Kiff No Beat, Joël, Magnific… dans une lutte contre le Sida

Il s’agit en effet d’un déploiement d’un système de contrôle du trafic routier, du développement d’un système d’information des usagers en temps réel sur le trafic urbain et la mise en place d’un système de gestion de stationnement.

Le porte-parole annonce, en outre, que le volet sécuritaire sera assuré par le déploiement d’un réseau de radars fixes et embarqués destiné à la détection électronique des infractions aux codes de la route par la mise en œuvre de vidéos verbalisation associées à un système de gestion automatisé des amendes, ainsi que la mise en place d’un système d’informations sur les accidents de la route.

Lire aussi : Premier Conseil des Ministres du gouvernement Gon III

Toutes ces mesures visent à favoriser la discipline et la prudence sur les routes ivoiriennes, de sorte à limiter considérablement les embouteillages monstres et les accidents de la route.

A Abidjan, plus grande ville du pays par exemple, de nombreux conducteurs, notamment ceux des transports en commun (Gbaka, woro woro) et des poids lourds sont à la base de plusieurs accidents et d’interminables bouchons, comme c’est souvent le cas sur l’autoroute reliant la commune de Yopougon à celle de Cocody, principalement en raison de leur indiscipline. Si ces conducteurs ne s’adonnent pas à des excès de vitesse, ils effectuent des dépassements dangereux, parfois dans des virages, brûlent le feu rouge ou roulent carrément sur les trottoirs, lors des embouteillages.

Entre janvier et décembre 2018, 12.974 accidents ont été enregistrés sur tout le territoire ivoirien, selon le bilan des sapeurs-pompiers militaires. 837 personnes en sont décédées et 23 304 autres, blessées.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,