Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Côte d’Ivoire, crise militaro-politique de 2002 : Tuo Fozié souhaite un face-à-face sur la télévision nationale pour situer les responsabilités

La paix. Rien que la paix. Tel est le vœu des Ivoiriens. Cela, après la crise militaro-politique qui a secoué la Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Côte d’Ivoire, Présidentielles 2020 : Le président Alassane Ouattara : « Je vais me prononcer sur ma candidature en 2020 »

Acteur majeur de ce conflit, Tuo Fozié œuvre désormais pour le pardon et la réconciliation entre les fils de la Côte d’Ivoire. « Les acteurs-clés de cette crise que nous sommes (moi Fozié accompagné d’autres personnes que vous connaissez ou pas) , nous sommes prêts à témoigner, à assumer. Condamnez-nous si vous le voulez, pardonnez-nous si vous le voulez pourvu que la Côte d’Ivoire ait la paix, que les cœurs soient apaisés, que la Côte d’Ivoire soit réconciliée », a déclaré Tuo Fozié, Préfet de la région du Boukani le samedi dernier à Bondoukou, lors du lancement de la 3ème édition des activités socioculturelles de la ville dénommées « Village vacances 2014 » dont il était le parrain.

Lire aussi : Nathalie Koah / Coco Emilia : La rixe de l’année

Le Préfet de Région a ensuite ajouté : « La majorité des Ivoiriens ignorent la réalité. Il faudrait un face-à-face à la télévision nationale pour que des responsabilités soient situées et que vous puissiez comprendre et pardonner ou condamner, au nom de la réconciliation et de la paix ».

KOKOA Stéphane

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,