Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Korhogo/Indemnisation : Des victimes et ayant-droits des victimes soulagées

Certains ont perdu des proches. D’autres portent les séquelles. Beaucoup attendent depuis de nombreuses années, la compassion de l’État.

Ce jeudi 13 septembre 2018, à la préfecture de Korhogo, là ministre de la Solidarité a apaisé les douleurs des personnes durement affectées par les crises en Côte d’Ivoire, depuis le retour au multipartisme.

Lire aussi : Frais annexes d’inscription supplémentaires : le porte-parole du gouvernement affirme que cela « ne relève pas de leur responsabilité »

« Nous suivons les recommandations de la CDVR. La commission a arrêté le principe de la prise en charge des victimes des différentes crises en Côte d’Ivoire depuis 1990 », explique la ministre de tutelle.

7 personnes ayant perdu des parents proches ont reçu chacune un chèque d’un montant d’un million de FCFA chacun ce jeudi 13 septembre. 25 personnes blessées, ont reçu chacune, un chèque d’un montant de 150.000 F et un bon pour les soins à l’hôpital. C’est la troisième fois que des victimes de Korhogo sont ainsi soutenues.

Lire aussi : Eléphants : Wilfried Zaha ne risque rien

« Mais tant qu’il y aura encore une seule victime ici, nous poursuivrons notre action d’assistance », a assuré la ministre. Un peu plus de 300.000 victimes des crises ont été recensées. L’Etat a décidé de prendre pour la première phase, en compte, les parents des décédés et les blessés. Environ 90.000 cas. Les indemnisations concernent toutes les victimes de tous les camps, sans distinction d’ethnie, de régions et de religions, précise la tutelle.

Fernand Dedeh

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,