Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

L’hommage de Pascal Affi N’Guessan à l’illustre disparu

Le président de la tendance modérée du Front Populaire Ivoirien a été comme bon nombre d’ivoiriens choqué par la soudaine disparition de son opposant politique Aboudramane Sangaré. Les deux hommes évoluaient depuis quelques années dans deux branches différentes : Aboudramane tenant les rênes de la tendance radicale du FPI tandis que l’ex ministre ivoirien a opté pour une tendance modérée du mouvement.

Lire aussi : Kundé d’Or: Jah Press enseigne les secret de son succès aux étudiants du Faso

Une opposition qui n’empêche pas Pascal Affi N’Guessan de pleurer son ancien camarade, aujourd’hui disparu. Cela, via un message fort posté sur la toile, faisant état de sa profonde consternation face à cette terrible nouvelle.

Lire aussi : Exclusif: Le vibrant hommage du Président LAURENT GBAGBO depuis la Haye à feu Sangaré Aboudramane

Aboudramane Sangaré, affectueusement surnommé « le gardien du temple », a notamment aux côtés du président Gbagbo été de tous les combats pour l’avènement d’une démocratie pluraliste dans notre pays. En cette douloureuse occasion, au nom du FPI-FRONT POPULAIRE IVOIRIEN, je tiens à présenter à sa famille biologique, en particulier à son frère cadet, Issiaka Sangaré, vice-président du parti, à l’ensemble des militants et sympathisants du FPI ainsi qu’à tous les patriotes ivoiriens et les démocrates nos condoléances les plus sincères.

Le décès du gardien du temple jette un grand froid dans le parti.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,