Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Politique : Depuis la Belgique, Laurent Gbagbo tend la main à Alassane Ouattara

L’ex-ministre et Secrétaire Général du FPI désigné par le Président Laurent Gbagbo pour assurer l’intérim d’Aboudrahmane Sangaré, décédé, Assoa Adou, était à Bruxelles en Belgique. Avec d’autres personnalités du FPI, il a rencontré le Président Laurent Gbagbo qui est en liberté conditionnelle dans ce pays après sa sortie de la prison de la Cour Pénale Internationale.
C’est lors de son passage en Europe qu’il a été invité par la journaliste Denise Époté à l’émission « Et si vousdisiez toute la vérité » sur chaîne de télévision « TV5 ».

Dans les échanges avec la journaliste, M. Assoa Adou a affirmé que le Président Laurent Gbagbo lui a demandé de rencontrer tous les partis politiques ivoiriens dans le cadre de la réconciliation pour une paix véritable au pays.

Lire aussi : Nommée ministre et porte-parole du gouvernement français, Sibeth Ndiaye victime de commentaires racistes

A cet effet, sont prévues des rencontres entre le FPI, le PDCI, le RDR et autres, car la Côte d’Ivoire, selon le Président Gbagbo, a énormément besoin de paix. «… On ne sait jamais car nous avons vu les élections municipales, régionales et autres… Et l’on a vu ce qui s’est passé à Abobo, Port-Bouët, Bassam et autres où il y a eu des morts, … On ne peut pas rester dans cette situation. On ne peut donc pas faire la politique de l’autruche en faisant comme tout va bien alors que ce n’est pas le cas. Et donc aujourd’hui, sur instruction de Laurent Gbagbo, le Front Populaire Ivoirien, se mobilise afin que la réconciliation soit faite. Nous allons rencontrer tout le monde, le PDCI, le RDR, les Guides Religieux… Il m’a demandé d’écrire à tous les responsables de partis politiques pour leur dire que le FPI veut vous rencontrer pour discuter afin de faire le vrai diagnostic de ce qui ne va pas dans ce pays… », s’est exprimé le SG du FPI sur les antennes de TV5.

Lire aussi : Prix Marc Vivien Foé 2019 : Un ivoirien sera-t-il désigné grand lauréat ?

Il va donc s’en dire à travers les propos du du Secrétaire Général du FPI, Assoa Adou, que le Président Laurent Gabgbo tendrait ainsi la main au Président Alassane Ouattara dans le cadre de la recherche de la paix véritable dans ce pays. Une initiative saluée car aucun Ivoirien ne souhaite revivre les atrocités qu’a connues notre chère patrie en 2011.

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,