Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Simone Ehivet Gbagbo rend hommage à Aboudramane Sangaré

Remise en liberté après sept années passées en prison à la suite de la crise post-électorale de 2011, Simone Ehivet Gbagbo a été accueillie comme une reine ce 8 aout 2018. Dans son domicile sis à la riviera golf à Abidjan, sympathisants, amis, familles pavoisaient.

Etreinte par l’émotion, l’ex première dame ivoirienne a tenu à remercier toutes ces personnes qui lui ont voué un soutien indéfectible et spécialement Aboudramane Sangaré son compagnon de lutte et fidèle allié.
Entourée des militants du FPI pro Gbagbo, elle a formulé ces mots :

Lire aussi : Politique : Sam L’Africain à genoux devant Simone Gbagbo

« Je voudrais que vous tous, vous vous associez à moi pour féliciter Aboudramane Sangaré. Il est en train de marcher sur ces 75 ans, cet homme-là. Il a été capable, et il est encore capable de rester debout pendant 2 heures pour parler… J’ai été impressionné par la prestation d’Aboudramane Sangaré. Il est à l’image du Front populaire ivoirien (FPI). Tu le pousses, il est là. Tu lui fais croc en jambe, il est là. Tu le frappes, il est là, tu le matraque sur les fesses, il est là. Tu l’envoies en prison, il est là. Sangaré, que Dieu te bénisse! »

Aboudramane Sangaré aussi appelé « le gardien du temple » demeure pour l’ex couple présidentiel un pion sur.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,