Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Soro Guillaume aux femmes du RACI : « Si je n’étais pas rebelle, Alassane ne serait jamais président… »

Le lundi 04 mars dernier, les femmes du mouvement « Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) » qui est depuis 16 février dernier un parti politique, était chez M. Guillaume Soro. Coopté comme président d’honneur, l’ex Président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire les a reçues hier à son domicile sis à Marcory Résidentiel cette délégation des femmes du RACI.

Lire aussi : Solidarité : Gervinho fait parler son cœur à l’égard des paralysés

Ces dernières sont venus lui apporté leur soutien suite à son départ de la tête de l’institution des parlementaires ivoiriens. Sollicité comme Président d’honneur, Soro Guillaume Kigbafori n’a pas boudé son plaisir face à l’élan de solidarité de ces dames. A cette occasion il n’a pas manqué de dire sa part de vérité sur certains faits.

Lire aussi : Côte d’Ivoire, Politique : En colère contre les imams, Soro Guillaume menace…

« Mes convictions, on ne les achète pas avec des sacs de riz, ni de l’argent Si j’étais manipulable, influençable, si je n’étais pas rebelle, Alassane ne serait pas Président en Côte d’Ivoire. C’est parce que j’ai résisté à la tentation de l’argent, du pouvoir qu’Alassane est président. Même si aujourd’hui on dit Soro n’a rien fait, ce n’est pas grave. Mais les ivoiriens savent car les faits ne se sont pas passés au moyen-âge. Aujourd’hui je vois des gens qui se jouent les courageux et qui bombent leurs poitrines. Mais ils étaient où ?… » A révélé Soro Guillaume face aux femmes du Raci lors de cette rencontre.

Par A.K

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,