Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Voici ce que réclame l’Union des Masses Populaire (UMP) au gouvernement face à la grève des enseignants

Se disant déçus des agissements de la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, qui, selon eux, au lieu de trouver une solution à la grève des enseignants, a plutôt fermé les portes aux négociations, les responsables de l’UMP n’ont pas voulu rester silencieux face à la situation qui prévaut en ce moment.

Lire aussi : Nour – Faut pas pleurer

Pour ce faire, cette organisation a, par le biais de son président Sylvain Kéan Zoh, relevé trois points qu’elle trouve judicieux pour la bonne marche de l’école ivoirienne :

1- Démettre Kandia Camara de ses fonctions de ministre de l’Education nationale,

2- Augmenter sensiblement la prime de logement des enseignants, même si le taux accordé n’atteint pas celui demandé,

3- Nommer à la tête de l’Education nationale un cadre connaissant aussi bien cette institution que la réalité de ses acteurs.


Avant de relever ces différents points, l’UMP a décrié le fait qu’elle (la ministre) « laisse tomber les négociations en pleine crise que traversent les élèves et étudiants du public de Côte d’Ivoire. Pour les membres de cette organisation, Kandia Camara n’a pas réussi la réforme; au contraire, sa gestion mercantiliste fondée sur l’affairisme a contribué à rabaisser le niveau de l’école. »

Dylaurette YOUKOU

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,