Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Constructions et réhabilitations des hôpitaux en Côte d’Ivoire: Voici ce qui est prévu par l’Etat pour améliorer le dispositif sanitaire

La question de la santé en Côte d’Ivoire constitue un véritable casse-tête, aussi bien pour les ménages que pour le gouvernement. Bénéficier de soins adéquats n’est plus chose aisée dans nos hôpitaux du fait de plusieurs facteurs :

matériel de travail défectueux, manque de promptitude et de professionnalisme observé parfois chez le corps médical,… (la liste n’est bien entendue pas exhaustive.).

Lire aussi : Éléphants : Avant la liste pour la CAN 2019, des Ivoiriens créent le GOR, soutien à… Gervinho

Dans l’optique de redynamiser le système sanitaire ivoirien, développer et renforcer l’offre de santé, le gouvernement a mis en place un programme de rénovation et de construction de centres hospitaliers, lequel est prévu s’étendre sur toutes les régions du pays.

Conforme au processus, la première pierre des travaux de construction du CHR d’Aboisso a été posée ce Mardi 27 mai 2019. Le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly qui présidait la cérémonie a indiqué :

« L’ensemble de ce programme de construction et de réhabilitation, d’un coût global d’environ 800 milliards de Fcfa, marquera le début d’une ère nouvelle pour le dispositif sanitaire de notre pays… C’est l’expression de la volonté du gouvernement d’accélérer le développement dans cette région si riche. Il en sera de même dans toutes les régions du pays, dans le cadre du Programme Social du Gouvernement en cours d’exécution ».

Lire aussi : Concours de dictée dans le Denguélé : Jagger promet un million de Francs CFA au vainqueur

Notons par ailleurs qu’une vingtaine d’hôpitaux modernes, dont neuf répartis sur l’ensemble du territoire national, sont prévus dans ce programme.

Après le CHR d’Aboisso qui sera doté, selon le ministère de la Santé et de l’hygiène publique, d’une capacité de 198 lits et bâti sur une superficie de 10 hectares dans une période de travaux de 16 mois, le gouvernement envisage construire, à Grand-Bassam, un centre de radiothérapie et d’oncologie médicale le plus important de l’Afrique de l’Ouest.

S’en suivra aussi le démarrage des travaux d’un Institut National de Formation d’Agents de Santé (INFAS) à Assouba (Aboisso) avant fin 2019.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,