Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Can 2019, brassard, don spirituel… Un prophète fait des révélations sur Asamoah Gyan, sa défunte mère et la sélection ghanéenne

Lundi, 20 mai, Asamoah Gyan a annoncé son retrait de l’équipe du Ghana, à un mois de la CAN 2019.

Une affaire de leadership est à la base de sa décision. En effet, l’attaquant de 33 ans, meilleur buteur de l’histoire des Blacks Stars (51 buts en 106 sélections) a été frustré par le fait que le brassard de capitaine lui ait été retiré au profit d’André Ayew.

« Si l’entraîneur décide de donner le brassard de capitaine à un autre joueur alors que je suis nommé dans l’équipe, je souhaite alors me retirer», a-t-il rouspété haut et fort.

Cette situation à l’allure d’un coup de tonnerre, a frappé tout le Ghana. Ainsi, le prophète Reindolph Oduro Gyebi bien connu dans le pays a fait une grande révélation sur le footballeur et sa défunte mère.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars féminines ivoiriennes « millionaires » sur Instagram en 2019

« La mère d’Asamoah Gyan s’est révélée à moi plusieurs fois et a insisté sur le fait que son fils serait déçu en ce qui concerne le tournoi de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 en Égypte car il a été déclaré spirituellement qu’il n’obtiendrait pas le brassard de capitaine et qu’il se blesserait gravement durant le tournoi. Elle voulait convaincre son fils d’arrêter de jouer pour l’équipe du Ghana », a expliqué le prophète connu aussi sous le nom d’Eagle.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars féminines ivoiriennes « millionaires » sur Instagram en 2019

Le spiritualiste soutient cependant que le Ghana n’aura jamais la chance de remporter à nouveau la CAN sans Gyan, estimant que le joueur a reçu un don spirituel.

« Le Ghana ne devrait pas oser se tromper et laisser Asamoah Gyan démissionner. S’il ne fait plus partie de l’équipe, je veux que vous sachiez également que le Ghana va perdre la CAN, car Gyan est le seul à être doué spirituellement pour aider l’équipe à être couronnée championne d’Afrique ; André (Dédé) Ayew ne l’est pas », a conclu l’homme.

La mère d’Asamoah Gyan, Cecilia Amoako, est décédée en 2012, dans un accident de voiture. Elle se serait donc confiée au prophète, juste avant son décès.

Finalement, la presse ghanéenne a annoncé que Gyan était revenu sur sa décision de ne pas participer à la CAN 2019. Cela, après l’intervention du chef de l’Etat Nana Akufo-Addo.

Reste à voir la suite de l’histoire…

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,