Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2019 – Eléphants / malgré la victoire contre le Mali, un membre du staff attaque : « Kamara Ibrahim est imbu de sa personne… Nicolas Pépé lève le pied »

La victoire de la Côte d’Ivoire face au Mali en 8es de finale de la CAN 2019, est l’arbre qui cache la forêt. Les Eléphants se sont qualifiés sans pourtant briller dans le jeu, comme très souvent depuis le début de la compétition.

La sélection ivoirienne qui traine de nombreuses lacunes dans le jeu, notamment un manque d’agressivité offensif, de nombreux déchets techniques ou encore une mauvaise coordination des mouvements dans la construction, doivent leur succès, en partie, à un manque criard de réalisme des joueurs maliens, qui ont gâché de multiples occasion. Les ‘‘Aigles’’ auraient pu en effet marquer en première période, mais leur maladresse a fini par les punir.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

Une victoire, mais des critiques

Les Eléphants ont fini par s’imposer, certes, mais cette victoire n’a pas empêché certains observateurs de tirer à boulets rouges sur l’équipe. C’est le cas d’un membre du staff de la FIF qui s’en est pris particulièrement au coach Kamara Ibrahim qu’il accuse d’être prétentieux, et certains à joueurs dont Nicolas Pépé, qui est de moins en moins convaincant.

On a battu le Mali, mais le niveau de jeu affiché est très pauvre. A voir notre équipe jouer, on ne ressent pas de l’envie, de la rage de vaincre. Le jeu est pitoyable et personne ne veut voir la vérité en face. Kamara Ibrahim, le seul à déchiffrer cette équation, est imbu de sa personne. Il refuse de voir l’évidence.

D’autres joueurs comme Nicolas Pépé lèvent le pied, juste pour éviter de se blesser, au risque de voir ses nombreux prétendants (il est convoité par le Bayern et Liverpool) se refroidir. Il avait fait un bon match contre l’Afrique du Sud, mais depuis, il joue avec trop d’hésitations.

Il ne se donne pas à fond, nous a raconté, en colère, un membre du staff des ‘‘Eléphants’’, dont nous gardons l’identité secrète.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

Le prochain match de la Côte d’Ivoire, prévu contre l’Algérie, notre interlocuteur estime que les Eléphants ne seront jamais en mesure d’inquiéter les Fennecs, s’ils ne rehaussent pas leur niveau de jeu.

« Nous n’avons aucune chance de battre l’Algérie si… »

La Côte d’Ivoire sera en difficulté si elle affronte des équipes bien regroupées. Car son manque d’agressivité va permettre aux adversaires d’installer leur jeu et de percer la défense qui finira par craquer à force de subir. C’est ce qui risque d’arriver contre l’Algérie, notre prochain adversaire.

N’oublions pas que l’Algérie est la meilleure attaque et la meilleure défense du tournoi (9 buts marqués, contre aucun but encaissé). En plus d’être rapides et réalistes, ils défendent vraiment bien.

J’ai peur, car si nous continuons de jouer sans le cœur, nous serons humiliés par l’Algérie Nous n’avons aucune chance de les battre, si nous continuons ne progressons pas dans la technicité et dans l’agressivité. Nous avons de très bon joueurs, mais il manque l’envie et la collectivité, a-t-il ajouté.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,