Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2019 : Et maintenant, la Côte d’Ivoire attend l’Afrique du Sud de pied ferme

En battant la Zambie par le score spectaculaire de 4 buts à 1, la Côte d’Ivoire a terminé sa campagne de préparation pour la CAN 2019 de la plus belle des façons. Le plus intéressant dans l’affaire est que les Éléphants ont proposé un style de jeu chatoyant contrairement aux prestations insipides auxquelles ils ont habitué les supporters ivoiriens. Le milieu de terrain composé de Serey Dié, Franck Kessié et Seri Jean-Michael a su trouver la bonne formule de transpercer l’équipe adverse et placer les attaquants dans les meilleures conditions de but qui soient.

Une belle victoire que savourent les Pachydermes, avant le match capital contre l’Afrique du Sud.

Lire aussi : CAN 2019 / Eléphants : une lueur d’espoir à faire valoir contre l’Afrique du Sud

Le contexte

L’équipe de Côte d’Ivoire, version seniors, affronte une sélection sud-africaine qu’elle n’a jamais battue dans son histoire. En 5 matches, l’Afrique du Sud s’est imposée une seule fois contre 4 nuls. La dernière confrontation dans une phase finale de CAN remonte à l’édition de 1998 au Burkina-Faso, où les deux nations s’étaient séparées sur un score intact (0-0).

l’Afrique du Sud en quelques lignes…

De plus, l’Afrique du Sud reste difficile à manœuvrer. Invaincue lors des qualifications (3 victoires, 3 nuls), l’équipe de Stuart Baxter possède une très belle armada offensive menée par Percy Tau, meilleur buteur sud-africain lors des qualifications dans le groupe F (4 buts) et auteur de 23 pions en 25 apparitions cette saison avec son club, le Royal-Union Saint-Galloise (D2 belge).

Lire aussi : Avant le 30 juin, Debordo Leekunfa dévoile un pan de ce qu’il réserve et décale la sortie au 10 juillet

La sélection se distingue également par une défense solide qui n’a concédé que deux buts sur les sept derniers matches. Mais le problème des Bafana Bafana réside dans son milieu de terrain qui manque parfois d’inspiration et de percussion. Serge Aurier et ses partenaires savent donc à quoi s’en tenir. En confiance après la victoire encourageante contre la Zambie, ils vont devoir impérativement rééditer cette performance pour venir à bout des Sud-africains.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,