Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2019 : Gervinho, une affaire pliée à vite oublier !

Que dire… La non-sélection de Gervinho pour la CAN 2019 est dure à avaler. Une décision inconcevable pour de nombreux observateurs alors que le joueur de Parme a réalisé une saison personnelle étincelante avec 11 buts en 30 matches de Série A. Le sélectionneur des Eléphants, Kamara Ibrahim, conscient que son choix d’écarter Gervais du groupe déclencherait de vives protestations, le coach Kamara a tenu à s’expliquer sur la question en conférence de presse le mercredi 29 février, à la Maison de verre.

Lire aussi : Éléphants de CI/ Non sélection de Gervinho : L’on parle d’un règlement de comptes… Toute le vérité

« Gervinho est un joueur de couloir. Je ne peux pas empiler les joueurs du même poste puisqu’on a déjà Nicolas Pépé, Max Gradel, Wilfried Zaha, Maxwell Cornet, Roger Assalé etc. Mon choix a été difficile mais il n’y a pas de place pour tout le monde », a-t-il déclaré officiellement.

Mais officieusement, Gervinho a été écarté de l’équipe nationale. Depuis le 11 novembre 2017, date de sa dernière apparition avec les Eléphants, dans un match perdu à Abidjan contre le Maroc (0-2), qui privait la Côte d’Ivoire de Mondial 2018, Gervais a été fiché ‘‘ennemi numéro un’’ du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) Sidy Diallo.

Il est temps d’oublier Gervinho

Sidy reproche à son jeune compatriote son soutien à Didier Drogba et Yaya Touré qui ont tous deux attaqué l’instance ivoirienne, dénonçant « leurs attitudes non-professionnelles ».

Le boss du foot ivoirien est d’autant plus remonté contre le Parmesan que le club créé par ce dernier en Côte d’Ivoire, le Angelic FC de Man, s’est affilié au GX, qui réclame sa démission.

Si Gervinho s’était vu tantôt retirer le brassard pour toutes ces raisons, il a fini par être poussé définitivement vers la sortie.

Lire aussi : Affaire « Gervinho non sélectionné » : Quand artistes et hommes du showbiz s’en mêlent…

La triste réalité est désormais visible ! Gervinho ne portera plus le maillot de l’équipe de Côte d’Ivoire. Il a fallu, à de nombreux supporteurs, de constater son absence de la liste des joueurs ivoiriens devant représenter le pays à la CAN 2019, pour s’en rendre compte. L’on devrait dorénavant mettre fin aux polémiques et oublier l’affaire Gervinho. Quand bien même que les agissements de la FIF sont à décrier, nous devons ensemble soutenir la nation et encourager la ‘‘Selefanto’’ pour sa 23e participation à une Coupe d’Afrique. Si nous avons gagné la CAN (2015), sans la légende Didier Drogba, nous pouvons faire de même sans Gervinho.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,