Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Can 2019 : les Comoriens demandent le retrait des Lions indomptables

Le match décisif pour le Cameroun et les Comores prévu pour le mois de mars 2018 en prélude de la Coupe d’Afrique des Nation est revendiqué par la fédération comorienne de football.

Les Comoriens demandent le départ du Cameroun de la CAN 2019, cela, conformément à la règlementation de la CAF.

Selon eux, le Cameroun si on veut respecter les règles devrait être disqualifié de cette CAN.

« Nous avons appris cela, sans en recevoir la moindre notification officielle, ce qui est toujours le cas quand la CAF prend une décision. Elle en informe toutes les fédérations africaines, à plus forte raison celles qui sont directement concernées. De plus, si nous avons envoyé un courrier à l’instance, c’est pour avoir des éléments par rapport à son propre règlement, dont nous demandons la stricte application », a annoncé Saïd Ali Athoumane, avant de poursuivre en évoquant l’article 92, lequel stipule que « si une association qui a obtenu l’organisation du tournoi de la Coupe d’Afrique des nations se désiste ou se fait retirer l’organisation, il lui sera infligé, outre les sanctions disciplinaires, une amende selon le barème suivant. »

Lire aussi : Les internationaux ivoiriens les mieux payés en 2018

« Il y a un règlement, il doit s’appliquer. J’ai été surpris d’entendre Constant Omari, le vice-président de la CAF, dire que le Cameroun jouerait sa qualification contre nous. Je sais que le Cameroun est un pays important dans le football africain, mais les règles sont les mêmes pour tout le monde. Si on commence par favoriser untel ou untel sous prétexte que c’est un grand nom du football du continent, je ne suis pas d’accord. J’ai quand même un peu l’impression que la CAF est légèrement dépassée par tout ce qui se passe »

Selon jeune Afrique, monsieur Constant Omari, lui a par ailleurs confirmé le match qui opposera les Comores et le Cameroun. Il a aussi expliqué que

Lire aussi : Crise ivoirienne : Le Président Laurent Gbagbo dit tout dans un ouvrage annoncé

« Le Cameroun a fait d’énormes efforts pour organiser la CAN 2019, même si cela n’a pas été suffisant. On lui laisse deux ans de plus pour être prêt en 2021. Comme la FIFA, la CAF a abandonné le principe de la double sanction : on a retiré à ce pays l’organisation de la prochaine CAN, mais comme sa sélection a pris part aux qualifications, cela lui laisse la possibilité de gagner sa place sur le terrain. La fédération comorienne parle des cas du Maroc en 2015, qui devait accueillir la CAN ou du Kenya en 2018, pour le CHAN, mais les cas sont différents »

Notons que le Cameroun pourra se qualifier avec un match nul tandis que les Comores doivent forcément avoir une victoire. Il faut aussi savoir que la Fédération, placée sous la direction d’un comité de normalisation dirigé par Dieudonné Happi, aura un nouveau président courant décembre.

Alors, qu’est-ce qu’il en sera du destin du Cameroun avec ce nouveau président de la Caf ?

Dylaurette YOUKOU

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,