Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Comme Oscar Pistorius, un athlète ivoirien défie les personnes valides

Un handicap physique ou une infirmité ne peut en aucun cas freiner l’élan d’une personne déterminée à inscrire son nom parmi les grands de ce monde, quel que soit le domaine dans lequel celle-ci évolue.

Le célèbre athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius en est le témoin vivant.

Né sans fibules (péronés), l’homme a été amputé des deux jambes alors qu’il n’avait que onze mois. Après avoir appris à marcher avec des prothèses dès l’âge de 2 ans, il s’est intéressé à divers sports tels le water-polo, le rugby et la boxe.

Baptisé par lui-même « la chose la plus rapide sans jambes », le natif de l’Afrique du Sud s’est érigé en pilier de l’univers paralympique et de l’athlétisme dans sa généralité.

Lire aussi : Trace TV /Sanction de DJ Arafat : Nadeige Tubiana raconte une anecdote sur l’artiste

Mieux, il est le premier athlète amputé, dans l’histoire, à concourir dans un championnat du monde pour les valides et le premier athlète handicapé médaillé (par équipe) parmi les valides.

En Côte d’Ivoire, Alidou Diamouténé, ne s’est, lui aussi, pas laissé impressionner par les insuffisances physiques qui rythment son quotidien depuis l’âge d’un an six mois.

Atteint de poliomyélite dès cet âge, il fut contraint de se voir avancer moins vite que les autres. Le jeune homme s’est plus tard saisi de l’opportunité offerte par l’AMC Handisport et s’est mué en un athlète paralympique de très haut niveau, spécialiste en haltérophilie ou parapowerlifting.

Tenant à ses actifs 4 jeux paralympiques (Grèce 2004, Pékin 2008, Londres 2012, Rio 2016.), Alidou Diamouténé pratique en outre le Basketball en fauteuil roulant.

Lire aussi : CAN 2019 : Pressentis, Josey et Ariel Sheney non-retenus

Fort de quelques distinctions dans le milieu et certainement inspiré par des pionniers comme Oscar Pistorius, Alidou Diamouténé va désormais à la conquête d’une compétition pour personnes valides : Le powerlifing.

Il entend même défier celles-ci à ce grand rendez-vous qui se tiendra du 17 au 19 Mai prochain à Johannesburg en Afrique du Sud.

Quelle belle leçon de courage et d’abnégation que nous présente cet Ivoirien qui, à l’instar de son prédécesseur Sud-africain, rend sa patrie très fière et n’a pas fini de faire montre de l’étendue de son talent !

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,