Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Dossier / Foot : Les 15 Africains qui ont remporté la Ligue des champions de l’UEFA

Le Liverpool de Mohamed Salah (Egypte), Sadio Mané (Sénégal) Naby Kéita (Guinée) et Joël Matip (Cameroun) fera face au Tottenham de Serge Aurier (Côte d’Ivoire) et Victor Wanyama (Kenya) en finale de la Ligue des champions de l’Uefa 2018-2019.

Quelque soit l’issue de cette rencontre, au moins un joueur africain est assuré de soulever la coupe aux grandes oreilles. L’on n’a plus revu pareille circonstance, depuis le sacre de Chelsea en 2012 avec les Ivoiriens Didier Drogba et Salomon Kalou, mais aussi le Ghanéen Michael Essien et le Nigérian John Obi Mikel.

Lire aussi : Révélation de Debordo à propos d’une reprise de collaboration entre son arrangeur et Arafat DJ: « Bebi Philip, …jamais »

Cependant, nombreux sont les footballeurs africains à avoir été champions d’Europe. 15, pour être plus précis. Abidjanshow.com a dressé pour vous la liste des principaux concernés. Document inédit à consommer sans modération. A vos marques ! Prêts ! Lisez.

Abédi Pélé (Ghana)

Fer de lance de l’attaque marseillaise dans les années 1990, le Ghanéen Abedi Pelé, père d’André et de Jordan Ayew, a fait partie du wagon olympien qui a remporté la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, lors de la saison 92-93 face au Milan AC. L’OM s’était imposé devant le club italien un but à zéro (1-0) à l’Olympia Stadion de Munich, cela grâce à un but de Basile Boli (53e), défenseur français d’origine ivoirienne.

Finidi George et Nwankwo Kanu (Nigeria)

Lors de la saison 94-95, l’Ajax Amsterdam s’est adjugé son 4e trophée de Ligue des champions suite à un court succès (1-0) contre le Milan AC, battu à ce même stade de la compétition deux ans plus tôt par Marseille. Patrick Kluivert, alors âgé de 18 ans, était l’auteur de l’unique but néerlandais. Lors de cette victoire historique, l’Ajax comptait dans ses rangs, les avants-centre nigérians Finidi George et Nwankwo Kanu, qui sont devenus ainsi, les premiers footballeurs de leur pays à avoir remporté la C1.

Lire aussi : Face aux critiques d’Arafat Dj, Ariel Sheney choisit le silence et frappe un gros coup

Geremi N’jitap (Cameroun)

Il faudra attendre la saison 1999-2000 pour voir un autre footballeur africain remonter sur le trône de l’Europe. Cette année-là, le défenseur camerounais Geremi N’jitap a été sacré champion d’Europe avec le Real Madrid, large vainqueur (3-0) contre le FC Valence. Cependant, Geremi n’a pas disputé la moindre minute lors de la finale.

Samuel Kuffour (Ghana)

La saison suivante, en 2000-2001, le Bayern Munich va succéder au Real Madrid au palmarès des vainqueurs de la Ligue des champions. Le club allemand a battu le FC Valence aux tirs au but (5-4) après un score nul (1-1) dans le temps réglementaire. Le défenseur ghanéen Samuel Kuffour a remporté le trophée avec le Bayern, lui qui a disputé l’intégralité de la rencontre.

Benni Mccarthy (Afrique du Sud)

Le joueur sud-africain Benni Mc Carthy sera le prochain à s’inscrire sur la liste. Lors de la saison 2003-2004, l’attaquant ‘‘bafana bafana’’ a grappillé la Coupe aux grandes oreilles sous les couleurs du FC Porto, entraîné à l’époque par José Mourinho. Entré en jeu à la 78e minute de la finale, il a vu les siens s’imposer lourdement contre l’AS Monaco (3-0) avec notamment un but du Portugais Deco.

Lire aussi : Dossier : Ces footballeurs ivoiriens qui ont échoué dans de grands clubs…

Samuel Eto’o (Cameroun)

Samuel Eto’o reste à ce jour, le seul footballeur africain à avoir remporté trois fois la Ligue des champions de l’UEFA, dont deux de suite. En 2006, sous les couleurs du Barca, il marque un but en finale face à Arsenal et voit son équipe s’imposer (2-1) après une nouvelle réalisation signée Juliano Belletti.

L’attaquant camerounais remporte un nouveau sacre avec le FC Barcelone en 2009, face à un autre club anglais, Manchester United (2-0), finale au cours de laquelle il a encore trouvé le chemin des filets. Eto’o se hisse pour la troisième fois au sommet du football européen en 2010, mais cette fois, avec l’Inter de Milan. Cette année, le buteur camerounais et le club italien battent les Allemands du Bayern de Munich (2-0) grâce à un doublé de Diego Milito.

Yaya Touré (Côte d’Ivoire) et Seydou Keita (Mali)

L’histoire retient que ‘‘Yayus’’ est le premier footballeur ivoirien, à avoir remporté la ligue des champions européenne. En 2009, il s’offre la coupe aux grandes oreilles avec le FC Barcelone, au Stade olympique de Rome, aux côtés de Samuel Eto’o.

Pour la circonstance, Yaya a effectué son retour à Abidjan avec le trophée qu’il a présenté à Laurent Gbagbo, à l’époque Président de la république de Côte d’Ivoire, mais surtout au peuple ivoirien à travers une parade dans la ville. Par ailleurs, le Malien Seydou Keita a également inscrit son nom sur la Coupe aux grandes oreilles puisqu’il a fait partie de la belle aventure catalane de 2009.

Placé sur le banc au coup d’envoi de la finale, le milieu de terrain malien avait fait son entrée en jeu à la 72e minute en remplacement de Thierry Henry.

Sulley Muntari (Ghana) et McDonald Mariga (Kenya)

En 2010, sous le maillot de l’Inter de Milan, le Ghanéen Sulley Muntari et le Kényan Mc Donald Mariga ont été champions d’Europe en compagnie de Samuel Eto’o. Sulley a disputé les dix dernières minutes de la rencontre (2-0 contre le Bayern) alors que son Mc Donald est resté sur le banc de touche. Pour la petite histoire, Mc Donald Mariga est le frère aîné de Victor Wanyama qui, 9 ans plus tard, pourrait suivre les traces de son frères.

Lire aussi : Dossier: Ces actrices ivoiriennes qui font rêver…

Didier Drogba (Côte d’Ivoire), Salomon Kalou (Côte d’Ivoire), Michael Essien (Ghana) et John Obi Mikel (Nigeria)

Le sacre de Chelsea à l’édition de 2012 reste certainement l’un des succès les plus mémorables de l’histoire du football. Dirigée par l’entraîneur portugais André Villas Boas, considéré alors comme le successeur de José Mourinho, la formation londonienne perd (3-1) en huitième de finale aller de la compétition face à Naples. Villas-Boas est limogé dans la foulée et son adjoint Roberto Di Matteo assure l’intérim.

Lire aussi : Révélation de Debordo à propos d’une reprise de collaboration entre son arrangeur et Arafat DJ: « Bebi Philip, …jamais »

Avec le technicien italien, Chelsea fait une remontée spectaculaire et bat Naples (4-1) se qualifiant ainsi pour les quarts. Les Blues enchaînent et se retrouvent en finale de l’épreuve face au Bayern. Chelsea concède l’ouverture du score à la 83e minute avant que Didier Drogba, n’égalise cinq minutes plus tard, d’une tête miraculeuse sur un corner. Score nul au terme du temps réglementaire et des prolongations, l’attaquant ivoirien a de nouveau porté les siens en inscrivant le dernier tir au but qui a permis à Chelsea de décrocher le trophée.

Drogba, finaliste malheureux de la CAN qui avait eu lieu quelques mois plutôt, devenait le deuxième Ivoirien, après Yaya Touré, à devenir sacré champion d’Europe. Mais le buteur partage encore ce titre avec son compatriote Salomon Kalou qui évoluait également chez les ‘‘Blues’’. Vainqueurs de la Ligue des champions 2012, Drogba et Kalou ont partagé cette joie avec leurs homologues Michael Essien (Ghana) et John Obi Mikel (Nigeria) qui ont eux aussi, fait partie de l’aventure.

Dossier réalisé par Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,