Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Mondial 2018 / FIFA, UEFA, Ligues professionnelles… Yaya Touré critique les autorités du football

La Coupe du monde 2018 a été riche en rebondissements. Elle a vu très tôt l’élimination des grandes nations telles que l’Allemagne, l’Argentine ou encore le Brésil. Par ricochet, les meilleurs joueurs du monde notamment Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont été parfois impuissants. Ils n’ont rien pu faire pour empêcher les défaites de leurs équipes. Mais selon Yaya Touré, cette situation n’est pas anecdotique. L’ex-international ivoirien estime qu’il y a une raison à cela.

Lire aussi : Coupe du monde 2018 : Les regrets de la sélection Belge à un pas de la finale

Faites du trading en ligne

Pour lui, la faute incombe au fait que leurs joueurs-phares ont dû
« gérer de longues saisons » au sein de leurs clubs respectifs. Le champion d’Afrique s’en est alors pris aux autorités nationales et internationales du football. « Ceux qui s’étonnent de voir certains grands joueurs ne pas briller durant le Mondial oublient trop vite un critère pour moi essentiel : la fraîcheur athlétique. Est-ce un hasard si des super joueurs tels que Messi, Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos, Iniesta, Lewandowski ou encore Higuain ont éprouvé certaines difficultés lors de ce tournoi ? Bien sûr que non ! Comment voulez-vous afficher un maximum de fraîcheur quand vous sortez, parfois, non pas d’une, mais de plusieurs saisons à plus de cinquante matches ? Et que l’on ne vienne pas me dire qu’ils ont eu droit à un stage de préparation pour se remettre en forme », analyse Yaya Touré dans le journal français ‘‘France Football’’, avant de pousser loin la réflexion.

« Est-ce un hasard si parmi ceux qui s’en sortent le mieux, on trouve un Neymar, qui a terminé sa saison en février, ou un Eden Hazard, qui, avec son club de Chelsea, n’a pas franchi le stade des huitièmes de finale de la C1? Bien sûr que non. Ils bénéficient d’une fraîcheur et de ressources que n’avaient plus, par exemple, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. À l’arrivée, je ne suis pas certain que le football en sorte gagnant », pense-t-il.

Lire aussi : Angleterre : Le mercato de Jean-Michael Seri crée des conflits

Au-delà de ces critiques, l’ancien joueur de Manchester City propose des solutions. En tant qu’expert, il souhaite ainsi une réorganisation des calendriers lors des années de Coupe du monde. « Je suis convaincu que dans le calendrier, notamment lors des années de Coupe du monde, il y aurait des choses à revoir (…) Je trouve que l’on devrait mettre en place des quotas maximums de matches par saison et par footballeur afin d’économiser les joueurs, notamment dans la perspective de ces tournois d’après-saison. Plutôt que de critiquer un joueur qui choisit ses matches, autant l’encourager et l’aider à se gérer afin d’être au top de sa forme pour la plus belle épreuve », a déclaré Yaya Touré.

Joe Midelli

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,